Y en a marre des sénateurs

Posté par ippolito le 25 septembre 2011

Les sénateurs voulaient s’ octroyer une prime de 3500 € pour les vacances d’été.

Le Sénat avait décidé de verser à chacun de ses élus une prime exceptionnelle de 3531,61 euros pour les vacances…

Selon le Sénat, cette prime exceptionnelle de 3500 euros aux sénateurs est un « rattrapage exceptionnel sur un complément d’Indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) versé en une seule fois fin juin ».

L’ indemnité représentative de frais de mandat est déjà de 6240,18 euros par mois et est destinée à faire face aux dépenses liées à l’exercice du mandat…

Cette prime exceptionnelle de 3500 euros que se sont octroyés les sénateurs n’est absolument pas justifiée et est scandaleuse ! Les sénateurs se sont offerts entre eux un joli cadeau pour les vacances, sur le dos des contribuables et de l’argent public. Cette prime coûte plus d’ 1 million d’euros à l’Etat et aux contribuables !

Certains sénateurs, comme Jean Arthuis ( président de la commission des Finances), la sénatrice PS Nicole Bricq et François Zocchetto, président du groupe Union Centriste, ont refusé de toucher cette prime exceptionnelle de 3500 euros pour les sénateurs qu’ils estiment « totalement malvenue ».

En fait, le Sénat a fait un cadeau de départ aux nombreux sénateurs qui ne se représentent pas ou ne seront pas réélus à l’issue du scrutin de fin septembre, avec l’argent des contribuables…

Suite à cette polémique, Gérard Larcher, président du Sénat, a finalement souhaité l’annulation de cette décision et donc l’annulation de cette prime exceptionnelle aux sénateurs, sous la pression de Jean Arthuis…

Les sénateurs s’ octroient une prime de 3500 euros absolument pas méritée au moment où les finances publiques sont au plus mal…

http://www.impots-utiles.com/les-senateurs-s-octroient-une-prime-de-3500-euros.php

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN