Y en a marre des gaspillages

Posté par ippolito le 26 septembre 2011

Le rapport de la cour des Comptes sur la gestion de la Présidence Européenne par Sarkozy remis au Sénat, fait découvrir des abus et met en avant la folie des grandeurs de Sarkozy, qui fait mieux que Louis XIV.

En période de crise, les 6 mois de présidence auront coûté 171 millions d’euros soit 1 million d’euros par jour.

Sarkozy se permet ainsi de battre le record du plus gros budget parmi tous les pays qui en moyenne tourne autour de 70 à 80 millions d’euros, et à même plus que doublé par rapport à la présidence de 2000 qui avait coûté 56,9 millions d’euros et presque 10 fois plus qu’en 1995 et ses 14,1 millions d’euros.

Symbole de ces dépenses, le sommet de l’Union Pour la Méditerranée, qui réunissait en juillet 2008 43 chefs d’Etat et de gouvernement au Grand Palais.

L’organisation de cette réunion de 3h seulement aura coûté 16,6 millions d’euros, dont 1,9 millions d’euros pour réaménager le Grand Palais, comme par exemple le changement de la moquette pour 91 500 euros, ou une douche pour notre roi Sarkozy, qui n’aura pas servi mais aura coûté 245 772 euros. Et encore 194.900 euros de jardinières, 653.703 euros de climatisation, 136.000 euros consacré au fond de scène et 780.760 euros pour la salle plénière. Pour le dîner des 200 invités 1.072.437 euros, soit 5.362 euros par invité dont 62 181 euros pour la restauration soit 310 euros par invité. Alors que tous les Français doivent se serrer la ceinture, le chef de l’Etat organise, avec l’argent des Français, un repas qui coûte 5 fois le Smic par personne, c’est inimaginable et intolérable.

La Cour des comptes a également pointé une programmation excessivement, la multiplication et le coût parfois élevé des opérations des 489 manifestations organisées dont neuf sommets, 227 réunions ministérielles ou de niveau ministériel, 328 séminaires ou symposiums. Toutes n’étaient pas indispensable.Philippe Séguin fait remarquer que c’est l’Elysée qui aura finalement mobilisé le plus de crédits pour ses réunions 76 millions d’euros.

Sans parler des produits dérivés avec le logo de la présidence française, montrant des drapeaux européen et français, comme la pièce de 2€ dessinée par Philippe Stack, qui aura coûté 57.408 euros par l’intermédiaire d’un sous-traitant, après une mise en concurrence jugée curieuse par la Cour.

L’illumination de la tour Eiffel aux couleurs de l’UE pendant six mois a coûté 1.500.000 euros. Enfin, la participation imprévue aux Assises européennes de l’innovation présidée par Claude Allègre, en décembre 2008, a coûté 700.000 euros.

http://anti-sarkomania.over-blog.com/

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN