• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 24 août 2012

Y’en a marre des pistons et des magouilles des élus

Posté par ippolito le 24 août 2012

Une machine à piston pour les élus franciliens et leur famille

Un gamin au chômage ? Une épouse sans emploi ? Un copain dans le besoin ? Le Comité régional de tourisme d’Ile-de-France se met en quatre pour embaucher.  Et il y en a pour tout le monde.

Pour recaser leurs enfants, conjoints ou amis, les conseillers régionaux franciliens n’ont pas à se casser la tête. Il leur suffit d’aller gratter à la porte d’une accueillante succursale : le Comité régional de tourisme (CRT), qui leur trouve, sans barguigner, l’emploi demandé.

Cette association loi 1901 a déjà eu les honneurs du « Canard » (14/8) pour une escapade aux Jeux Olympiques de Londres offerte à une dizaine d’élus. Qualifiée de « pompe à fric » par un haut fonctionnaire francilien, elle dispose de 26 millions de subventions annuelles. Des fonds destinés, en principe, au développement du tourisme régional – à l’instar de tous les autres CRT…

Tourisme œcuménique

Question piston, l’Ile-de-France se montre en tout cas très œcuménique. Comme le prouve l’annuaire du personnel du Comité régional de tourisme, tous les partis représentés au conseil régional, présidé par le socialiste Jean-Paul Huchon, sont servis. Et bien servis.

A droite, on y trouve Brigitte Beaudouin, épouse du maire UMP (et ex-député) de Saint-Mandé, Patrick Beaudouin. Mais aussi David Xavier Weiss, secrétaire national du même parti, chargé des industries, de la presse et des médias.

Au PS, les rangs sont plus fournis. Par exemple : Laurine Sabban, fille de Michèle Sabban, vice-présidente PS de la région (responsable justement de la gestion du personnel), ou Marie Yahiel, fille de Michel Yahiel, conseiller chargé de l’emploi à l’Elysée et ancien délégué général de l’Association des régions de France. Sans oublier une adjointe au maire PS du XIVème arrondissement, un élu d’Arcueil (Val-de-Marne), pas moins de deux adjoints au maire de La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne), une ex-dirigeante du Mouvement de la jeunesse socialiste, quelques amis de Jean-Paul Huchon, etc. Tous spécialistes éminents de la chose touristique et recrutés comme tels.

Le Parti radical de gauche, le MoDem, le PC et même le MRC de Jean-Pierre Chevènement n’ont pas été oubliés dans la distribution. Avec l’embauche de plusieurs élus municipaux, d’une ex-conseillère régionale, d’une ancienne journaliste de l’ «Huma » ou de militants méritants.

Les Verts ont fait une entrée en force depuis l’arrivée, en 2010, de l’élu écolo Gérard Feldzer à la présidence du Comité régional de tourisme. Cet ancien pilote de ligne s’était déjà illustré à la direction du musée de l’Air et de l’Espace du Bourget (sous tutelle militaire). Un rapport du Contrôle général des armées avait étrillé sa gestion…

Verts et gourmands

Feldzer a inauguré son mandat en faisant venir deux de ses anciens collaborateurs du Bourget. Depuis, le rythme s’est accéléré. Avec l’embauche de Sébastien Lion, fils de Robert Lion (conseiller régional Vert, ex-patron de la Caisse des dépôts et ancien patron de Greenpeace France). Ou celle de Véronique Chevaillier, épouse d’Eric Chevaillier, conseiller régional écolo et président de l’Observatoire régional des déchets d’Ile-de-France. Un juste retour des choses : avant de virer écolo, Eric Chevaillier avait milité au PS en compagnie du directeur général du CRT, Jean-Pierre Blat.

Celui-ci ne s’est pas fait prier pour verdir son équipe. En embauchant, par exemple, des écolos recalés du suffrage universel, mais sûrement passionnés par le tourisme. Parmi eux : un ex-candidat aux législatives à Drancy, un cadre des Verts qui avait tenté sa chance dans le Var en 2007, ou encore cet ancien candidat suppléant dans le Val-d’Oise…

Nombre de ces pistonnés doivent leur nouveau job à Jean-Vincent Placé, qui cumule les fonctions de président du groupe Vert au Sénat, de conseiller régional et de membre du conseil d’administration du CRT. L’intéressé ne prend même pas la peine de démentir : « J’ai déjà recommandé des personnes », avoue-t-il. Avant de se défausser : « Du moment qu’il y a des gens pour juger de la qualité des candidatures… » Et des filiations ?

Débauche d’embauches

Tous ces heureux embauchés jurent qu’ils sont bardés de compétences dans le domaine du tourisme et que nul ne leur a fait la courte échelle. On les croit sur parole. Il n’empêche, sur près de 200 salariés, la proportion de « fils d’archevêque » est hallucinante.

« Ne cherchez pas ! J’ai fait le calcul, lâche au « Canard » le directeur général, Jean-Pierre Blat, désarmant de franchise (ou de cynisme). Je peux vous dire que dans 47% des cas, la présence des salariés est en lien avec des élus régionaux ou avec leur passé politique. »

Ainsi, les effectifs du comité régional ont connu une inflation vertigineuse depuis son arrivée, en 2005. Limités auparavant à 68 personnes, ils ont été multipliés par trois en sept ans. Ce qui est loin du rythme de croissance du tourisme en Ile-de-France. Et les salaires varient – selon Jean-Pierre Blat – de 1 600 à 11 800 euros net par mois (pour le sien…).

Les vilains soupçons de Pécresse

Intriguée par l’inflation des effectifs, la présidente du groupe UMP, Valérie Pécresse, a demandé par écrit, au printemps dernier, à Jean-Paul Huchon le nombre de salariés et de voitures de fonction payées par cette annexe de la Région. Elle peut toujours attendre. Huchon s’est débarrassé du problème en lui répondant courtoisement qu’il transmettait la requête au président de la commission des Finances, qui n’est autre que … l’UMP Roger Karouchi, éternel ennemi de Valérie Pécresse. Chapeau l’artiste !  

Aujourd’hui, Gérard Feldzer assure au « Canard » que « toute nouvelle embauche est, en principe gelée ». Il serait temps, car les subventions versées par la région ont, elles aussi, triplé. Et pas moyen de savoir si ce bel argent a bien été utilisé. La Chambre régional des comptes n’a jamais fourré son nez dans le budget du CRT. Les seules missions d’inspection effectuées ont été l’œuvre des services internes du conseil régional, qui n’ont – quelle surprise ! – rien décelé d’anormal. Mais pour une fois que les élus combattent efficacement le chômage…

http://resistanceinventerre.wordpress.com/2012/08/23/une-machine-a-piston-pour-les-elus-franciliens-et-leur-famille/

Publié dans Y'en a marre des politiques | Pas de Commentaire »

Y’en a marre de l’augmentation de la masse salariale de la fonction publique

Posté par ippolito le 24 août 2012

La masse salariale de la fonction publique d’Etat continue d’augmenter
 
Selon un rapport parlementaire, la masse salariale de la fonction publique d’Etat a continué de progresser de 1 % par an au cours des trois dernières années.

Et ce en dépit du principe de non-remplacement d’un départ sur deux à la retraite instauré dans le cadre de la révision générale des politiques publiques, lancée en 2007.

Pour les députés Bernard Derosier (PS), Marc Francina (UMP) et Charles de La Verpillière (UMP), auteurs d’un rapport (déposé le 12 octobre et non publié à ce jour) de la mission d’évaluation et de contrôle (MEC) sur « la soutenabilité de l’évolution de la masse salariale de la fonction publique », « l’objectif de contrôle des dépenses publiques et de réduction des déficits poursuivi par le gouvernement ne peut être atteint sans maîtrise des dépenses de personnel » rapporte Le Monde.

Ces dépenses, rémunérations et pensions, représentent « toujours plus de 40% des dépenses du budget général de l’Etat« , soit quelque 118 milliards d’euros.

http://www.lecri.fr/2011/10/13/la-masse-salariale-de-la-fonction-publique-detat-continue-daugmenter/26254

Publié dans Y'en a marre des déficits et de la dette, Y'en a marre des fonctionnaires | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des prix des carburants

Posté par ippolito le 24 août 2012

Prix à la pompe : Bercy attendu au tournant

Le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, devrait annoncer la semaine prochaine les mesures destinées à contrer la flambée des prix de l’essence. Le gel promis par François Hollande a peu de chances de voir le jour.

      
Le dossier risque d’empoisonner la rentrée du gouvernement. Alors que la défense du pouvoir d’achat est l’un de ses thèmes prioritaires, il se retrouve aujourd’hui pris au piège de l’une des promesses du candidat Hollande : bloquer les prix de l’essence s’ils venaient à s’emballer. En juin, Bercy, à la manœuvre sur cet épineux sujet, avait été sauvé par le gong avec le reflux des prix à la pompe.

Mais l’été lui a réservé une mauvaise surprise. « Depuis le 1er juillet, le gazole a bondi de 13,7 centimes, confirme Franck Ibled, le fondateur du site comparateur de prix Carbeo.com. Idem pour le sans-plomb 95 avec une hausse de 13,6 centimes ». Pour un plein de 60 litres, il faut débourser 8 € de plus! Le gouvernement, cette fois, se retrouve au pied du mur.

Silence et embarras

Ce week-end, Pierre Moscovici, le ministre de l’Economie, l’a redit. Il fera tout pour baisser les prix à la pompe. Comment ? C’est là que les choses se compliquent. Interrogé hier par notre journal, le ministère de l’Energie renvoie la balle à Bercy qui se mure dans le silence. Un embarras compréhensible tant le gel des prix évoqué par François Hollande semble difficile à mettre en œuvre. La mesure réservée, comme lors de la guerre du Golfe, à des circonstances exceptionnelles, n’est pas adaptée. Et le blocage pouvant conduire les distributeurs à vendre à perte si le brut augmente, il n’est même pas sûr qu’il soit juridiquement envisageable.

Baisser les taxes ? « Le plus efficace serait de diminuer de 19,6% à 5,5% la TVA sur les produits pétroliers », suggère Etienne Coyault, de l’association 40 Millions d’automobilistes. Bonne idée mais coûteuse pour les caisses de l’Etat. Pourquoi pas le retour de la vignette abolie en 2000 ? Une chose est sûre : Bercy, où seront reçus le 28 août les pétroliers et les distributeurs, va devoir rapidement trouver une solution. Faute de quoi, il se mettra les automobilistes à dos.

http://www.leparisien.fr/economie/prix-a-la-pompe-bercy-attendu-au-tournant-21-08-2012-2132088.php

Publié dans Y'en a marre de François Hollande, Y'en a marre de la baisse de notre pouvoir d'achat, Y'en a marre des impôts et des taxes, Y'en a marre des promesses non tenues, Y'en a marre du prix des carburants | Pas de Commentaire »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN