• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 6 septembre 2012

Y’en a marre de l’augmentation de la scolarité

Posté par ippolito le 6 septembre 2012

Une scolarité toujours plus chère 

Selon la CSF (Confédération syndicale des familles), le coût de la scolarité a augmenté en moyenne de 6,88 % cette année par rapport à 2011. Une hausse globale qui repose à la fois sur les achats de fournitures scolaires, mais aussi sur le coût des livres, des équipements spécifiques pour certaines filières et des frais annexes (assurances, photos…).

« Nous constatons notamment une hausse des produits en plastique comme la colle (+30 %), les taille-crayons (+15 %), les protège-cahiers, les règles… », précise Françoise Grün, responsable du secteur éducation à la CSF.

L’augmentation de la TVA sur les livres (passée à 7 % cette année) a aussi un impact sur le prix des manuels scolaires qui grimpe de 3,44 % par rapport à 2011. Même si la CSF se félicite de l’augmentation de 25 % de l’allocation de rentrée scolaire, l’association souligne qu’« elle ne parvient pas à couvrir réellement les frais engagés par les familles, notamment pour les lycéens ».

Les élèves les plus touchés par cette hausse du coût de la scolarité sont ceux des filières professionnelles techniques et industrielles. « Leurs dépenses se sont accrues du fait d’un outillage spécifique (lunettes de protection, boîte à outils…) », remarque Françoise Grün.
La CSF regrette encore cette année des listes de fournitures trop longues et surprenantes surtout pour les classes de primaire :

 « Certaines écoles demandent six bâtons de colle en début d’année ou sept crayons à papier ! Et certains professeurs de collège demandent une blouse blanche aux élèves, sans se préoccuper du fait que leur collègue en a déjà demandé une ! », déplore Françoise Grün. Des exigences auxquelles la plupart des parents se soumettent, par crainte que leurs enfants n’essuient des remarques. Au fait, il paraît que la scolarité est gratuite !

http://www.nationspresse.info/?p=184858

Publié dans Y'en a marre de la baisse de notre pouvoir d'achat | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des fonctionnaires qui gagnent plus que Hollande

Posté par ippolito le 6 septembre 2012

656 fonctionnaires gagnent plus que Hollande et Ayrault

EXCLUSIF Répondant à une demande de Challenges, les services de Matignon ont accepté de révéler le nombre de hauts fonctionnaires mieux payés que le Président et le Premier ministre.

François Hollande et Jean-Marc Ayrault gagnent 12.696 euros nets par mois soit 30% de moins que leurs prédécesseurs à l’Elysée et à Matignon. C’est nettement moins que bon nombre d’ambassadeurs et d’administrateurs généraux des finances publiques (les ex-TPG). (SIPA)

Chose promise chose due, le décret officialisant la baisse de 30% du salaire de François Hollande et Jean-Marc Ayrault a été publié au Journal Officiel le 24 août. Les deux têtes de l’exécutif ne gagnent désormais plus que 14.910 euros bruts par mois, soit 12.696 euros nets. 

Résultat : ils dégringolent du 52ème au 657ème rang des rémunérations de l’Etat ! Ce chiffrage inédit a été établi, à la demande de Challenges, par les services de Matignon, qui nous ont également fourni la répartition par ministère de ces hauts fonctionnaires particulièrement choyés sur le plan financier. Et ce sont les Affaires étrangères et les Finances qui trustent le palmarès.

Sur les 656 agents auquel l’Etat accorde une rémunération supérieure à celle des deux têtes de l’exécutif, 385 sont, en effet, employés par le Quai d’Orsay et travaillent à l’étranger. 

A ce titre, ils bénéficient d’indemnités de résidence dont le montant varie selon le degré de risque et d’insécurité du pays où ils se trouvent, l’éloignement, les conditions sanitaires, le coût de la vie sur place, etc. 

Le barème, qui évolue chaque année, est tenu secret. Celui concernant les ambassadeurs n’a été rendu public qu’en 2002 dans un rapport parlementaire. Mais, selon les informations obtenues par Challenges, il démarre à environ 6.500 euros par mois pour l’ambassadeur en Tunisie ou 8.500 euros en Allemagne pour culminer à 22.000 euros en Irak ou 25.000 euros en Afghanistan.

L’ambassadeur de France en Afghanistan touche plus de 30.000 euros par mois

Cette indemnité d’expatriation s’ajoute au traitement indiciaire des diplomates : entre 3.500 et 8.000 euros bruts par mois en fonction du grade. L’ambassadeur à Kaboul, Bernard Bajolet, ministre plénipotentiaire hors-classe, gagne ainsi 30 à 35.000 euros bruts par mois. 

Dans un Tchat au Monde, le journaliste Franck Renaud, auteur d’un livre consacré à la diplomatie française assurait qu’il n’était « pas rare qu’un ambassadeur perçoive plus de 15.000 euros par mois ». Même les « numéro 2″ des ambassades et les consuls généraux peuvent également toucher des indemnités du même ordre.

Derrière le Quai, c’est Bercy qui arrive en deuxième position des ministères les plus « généreux ». 39 de ses agents en poste à l’étranger, essentiellement des chefs de services économiques, gagnent plus que le Président et que le Premier ministre.

 Les ministères financiers regroupent également 193 des 219 fonctionnaires les mieux payés travaillant en France. Il s’agit surtout des administrateurs généraux des finances publiques, qui ont remplacé, après la fusion entre les Impôts et le Trésor, les anciens Trésoriers Payeurs Généraux et directeurs des services fiscaux.

http://www.challenges.fr/economie/20120830.CHA0080/656-fonctionnaires-gagnent-plus-que-hollande-et-ayrault.html

Publié dans Y'en a marre des fonctionnaires | Pas de Commentaire »

Y’en a marre de l’aide médicale pour les étrangers

Posté par ippolito le 6 septembre 2012

Aide médicale/étrangers: plus de forfait

La franchise médicale de 30 euros imposée en 2011 aux étrangers sans papiers bénéficiaires de l’Aide médicale d’Etat va être prochainement supprimée, a annoncé aujourd’hui la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

« La promesse de François Hollande de supprimer le droit d’entrée à l’AME fera l’objet d’un texte de loi qui sera présenté dans les prochains jours », a déclaré Touraine devant la presse à l’issue d’une table ronde sur l’exclusion.

Ce forfait avait été institué par la précédente majorité parlementaire, qui avait dénoncé l’explosion du nombre de bénéficiaires de l’AME et du coût de cette aide mise en place en 2000.

En 2011, l’AME a bénéficié à 220.000 personnes pour un coût global de 588 millions d’euros, contre 75 millions d’euros dans le budget 2000.

En juin 2011, deux députés, Claude Goasguen (UMP) et Christophe Sirugue (PS), avaient préconisé dans un rapport le maintien de cette aide aux sans-papiers à faibles ressources Selon eux, il n’y a pas eu d’explosion de la consommation, ni « de fraude caractérisée », mais plutôt un fort accroissement du nombre de bénéficiaires (+185% depuis 2000).

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/02/97001-20120702FILWWW00539-aide-medicaleetrangers-plus-de-forfait.php

Publié dans Y'en a marre des déficits et de la dette | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des escrocs des ASSEDIC

Posté par ippolito le 6 septembre 2012

Les escrocs de l’Assédic condamnés à de la prison

Le tribunal correctionnel de Pontoise a condamné hier les membres d’un réseau qui arnaquait l’Assédic à des peines de prison allant de six mois avec sursis à dix-huit mois ferme.

Il avait gagné de l’argent en fournissant des kits pour l’Assédic. Le tribunal correctionnel vient de présenter la facture en condamnant à trois ans de prison, dont la moitié avec sursis, le cerveau du trafic. 

Besim Y., 39 ans, qui est originaire de Saint-Brice, était jugé pour avoir proposé une combine très en vue au sein de la communauté chaldéenne : la fourniture contre de l’argent de fausses fiches de paie et des documents nécessaires pour toucher indûment les allocations chômage. Reconnu coupable d’escroquerie, il devra en outre rembourser 190000 € à Pôle emploi. 

Le procureur avait requis à l’audience deux ans de prison ferme avec mandat de dépôt à l’encontre du prévenu. Celui-ci avait utilisé sa société de confection Tomtex, implantée successivement à Arnouville, Le Thillay et Saint-Brice, une véritable coquille vide, pour fournir le kit qui comportait des fiches de paie, une attestation employeur, un contrat de travail, une lettre de licenciement, un certificat de travail et un reçu pour solde de tout compte. Cela coûtait autour de 1000 €. 

Besim Y., qui a assuré lors du procès n’avoir joué qu’un rôle d’intermédiaire, n’est pas le seul qui devra mettre la main à la poche. Le tribunal a précisé hier les montants que chacun des bénéficiaires, tous condamnés à six mois de prison avec sursis, devra rembourser à Pôle emploi. 

Des chiffres au centime près, allant de 10000 € à 20000 € environ pour la plupart des 14 personnes reconnues coupables. A noter que trois personnes ont été relaxées. Un autre prévenu a écopé de douze mois avec sursis pour son implication dans la combine. 

« Je regrette ce que j’ai fait. Je n’avais pas de travail, j’avais un enfant, j’étais dans la misère », avait confié à l’audience Pierre Y., 36 ans, de Bouqueval, qui a ainsi résumé les motivations des bénéficiaires.

Une mère de famille avait confié sa honte et indiqué avoir réussi à rembourser les 14000 € perçus (la seule à ce jour). Marie, 41 ans, était en pleurs à la barre quand elle a expliqué : « Je suis honnête à part ça. J’ai des enfants. 

A l’époque, je travaillais au noir dans la confection. Je savais que Tomtex était une société bidon. Trouver du travail, ce n’est pas facile. » « Leur acte était guidé par une situation financière difficile et leur précarité », réagissait à l’issue de l’audience l’avocat de plusieurs d’entre eux, Me Jacky Attias. 

« Chacun va rembourser ce qu’il doit. Les sommes ont été justement calculées. Le tribunal a su conjuguer la répression et le caractère reconnu et ponctuel des faits. » Mais l’un d’eux pourrait avoir à payer un peu plus cher de par son engagement politique :

 Bruno Yakan, 49 ans, conseiller municipal de Garges-lès-Gonesse, délégué au commerce de proximité, aux marchés alimentaires et à l’artisanat. Le tribunal a estimé qu’il a perçu indûment 10422 € qu’il lui faudra rembourser à Pôle emploi. 

Au cours de l’instruction, il avait assuré « avoir un peu travaillé à Tomtex », sans pour autant parvenir à situer l’endroit et sans connaître les lieux. « Il va rembourser », indique son avocat, Me Attias. « Avec le recul, il regrette d’avoir accepté une pareille proposition. » L’élu, contacté, n’a pas souhaité évoquer l’affaire.

http://www.leparisien.fr/arnouville-les-gonesse-95400/les-escrocs-de-l-assedic-condamnes-a-de-la-prison-10-05-2012-1993371.php

Publié dans Y'en a marre des scandales financiers | Pas de Commentaire »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN