Y’en a marre de l’endettement de nos Villes

Posté par ippolito le 31 octobre 2012

Les villes les plus endettées de France
 
Entre 2000 et 2011, l’encours de la dette des villes françaises a grimpé de 15%.

Les villes françaises continuent de s’endetter… mais de moins en moins vite. Entre 2010 et 2011, la dette cumulée des 36 682 communes françaises a ainsi progressé de 1%. Une goutte d’eau dans l’envolée de 15% constatée depuis 2000. Reste que l’endettement total atteint désormais 57,5 milliards d’euros, soit 880 euros par habitant.

Quelles sont les municipalités les plus endettées ? Le JDN a établi un classement sur la base de l’encours de la dette, ramené au nombre d’habitants. Pour éviter que les communes touristiques de montagne ou du littoral, à la faible population administrative, ne biaisent ce classement, seules les villes de plus de 20 000 habitants ont été prises en compte. Découvrez les 20 villes les plus endettées de France en 2011.

16e : Maubeuge, 2 244 € de dette par habitant
 
Entre 2000 et 2011, l’encours de la dette de Maubeuge a augmenté de 33%.

74 millions d’euros. C’est le montant qu’atteint la dette de Maubeuge en 2011, une ville gérée par Rémi Pauvros (PS). Pour chacun des 32 782 habitants de cette municipalité du Nord, cela représente 2 244 euros. Un chiffre en baisse de 1,1% sur un an mais en hausse de 37,9% depuis 2000. 

L’annuité de la dette par habitant enregistre elle aussi une progression sur la période. En 2011, elle atteint  303 euros par habitant. Un montant en augmentation de 11% sur un an et de 30% depuis 2000.

Dette totale 2011 : 73,6 millions €
Population : 32 782 habitants
Département : Nord

17e : Béthune, 2 243 € de dette par habitant
 
Entre 2000 et 2011, l’encours de la dette de Béthune a augmenté de 14%.

La ville de Stéphane Saint-André (PRG) arrive en 17e position des villes les plus endettées par habitant de France en 2011. L’an dernier, l’encours de sa dette s’élevait à 59 millions d’euros, soit 2 243 euros par habitant. 

Entre 2010 et 2011, l’annuité de la dette enregistre une progression de 42,9%, passant à près de 11 millions d’euros. Un chiffre également en hausse lorsqu’il est rapporté au nombre d’habitants. En 2011, l’annuité de la dette par habitant augmente de 44,4% sur un an et de 45,4% par rapport à 2000.

Dette totale 2011 : 59,2 millions €
Population : 26 407 habitants
Département : Pas-de-Calais
 
18e : Chambéry, 2 189 € de dette par habitant
 
Entre 2000 et 2011, l’encours de la dette de Chambéry a augmenté de 9%.

Administrée par la députée-maire Bernadette Laclais (PS), la municipalité de Chambéry présente une dette de 128 millions d’euros en 2011. Un chiffre qui progresse de 1,5% sur un an et de 9,3% depuis 2000. 

Ce montant représente 2 189 euros pour chacun des 58 561 habitants de cette ville de Savoie, soit 7,5% de plus qu’en 2000 et 2,4% de plus qu’en 2010. En revanche, en 2011, l’annuité de la dette enregistre une baisse de 14,8% sur un an et de 28,6% par rapport à 2000, atteignant 13,5 millions d’euros.

Dette totale 2011 : 128,2 millions €
Population : 58 561 habitants
Département : Savoie

19e : Bobigny, 2 182 € de dette par habitant
 
Entre 2000 et 2011, l’encours de la dette de Bobigny a augmenté de 110%.

105 millions d’euros. C’est le montant atteint par l’encours de la dette de Bobigny en 2011. Ce chiffre a progressé de 110% depuis 2000. Sur un an, la hausse est plus modérée et ne dépasse pas les 4,6%. Cela représente tout de même 2 182 euros pour chacun des 48 027 habitants de cette municipalité de Seine-Saint-Denis, dirigée par Catherine Peyge (PCF). 

Depuis 2000, l’encours de la dette par habitant a nettement augmenté (+93,8%). Entre 2000 et 2011, l’annuité de la dette a elle aussi augmenté (+30,4%), passant à 8,9 millions d’euros.

Dette totale 2011 : 104,8 millions €
Population : 48 027 habitants
Département : Seine-Saint-Denis
 
20e : Suresnes, 2 173 € de dette par habitant
 
Entre 2000 et 2011, l’encours de la dette de Suresnes a augmenté de 81%.

Administrée par Christian Dupuy, la municipalité de Suresnes présente une dette de 100 millions d’euros. Un montant qui représente 2 173 euros par habitant, ce qui en fait la 20e ville la plus endettée de France sur ce critère. 

Si ce chiffre a progressé de 59,5% depuis 2000, il enregistre un recul de 3,1% sur un an. En baisse de 18,5% entre 2010 et 2011, l’annuité de la dette suit la même évolution pour atteindre 13,4 millions d’euros.

Dette totale 2011 : 99,9 millions €
Population : 45 980 habitants
Département : Hauts-de-Seine

 http://www.journaldunet.com/economie/magazine/dettes-des-villes-2011/

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN