Y’en a marre du cumul des mandats et des promesses non tenues

Posté par ippolito le 4 janvier 2013

Non cumul des mandats pour les parlementaires socialistes

François Hollande reprend ainsi l’engagement interne des parlementaires PS de quitter leur(s) mandat(s) exécutif(s) au plus tard trois mois après les élections législatives, soit le 17 septembre 2012.

Au 17 septembre 2012, première date buttoir fixée par le PS, de nombreux députés et parlementaires socialistes ne se sont pas conformés à la règle de non-cumul, à l’instar des sénateurs François Rebsamen ou Ronan Kerdraon.

Martine Aubry a par la suite, fixé la fin septembre comme date limite au respect de la règle. 

La situation n’a toujours pas évolué au 1er octobre : le Cumuloscope de Rue89 recense ainsi encore 223 cumulards, dont la plupart disent attendre la loi qui s’applique à tous les parlementaires, prévue pour 2014.

Au 1er janvier 2013, de nombreux parlementaires socialistes n’ont pas renoncé à leur cumul.

Les sénateurs PS continuent d’ailleurs à s’opposer à une application stricte du cumul en 2014. 

Le 26 novembre, François Rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat, avait adressé une lettre à François Hollande dans laquelle il demandait que les sénateurs soient exonérés de l’engagement sur le non-cumul des mandats.

François Hollande, selon ses termes, s’est engagé à faire respecter cette règle du non-cumul en 2012.

Engagement de campagne hors-programme

Mise en place du non-cumul des mandats pour les a dès 2012 parlementaires socialistes

Source : François Hollande pendant le débat avec Martine Aubry lors de la primaire PS, le 12 octobre 2011.

http://www.luipresident.fr/engagement/non-cumul-des-mandats-pour-parlementaires-socialistes-457

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN