Y’en a marre du cumul des mandats et surtout des promesses non tenues

Posté par ippolito le 19 janvier 2013

Le salaire de Marisol Touraine : 12 066 euros par mois grâce au cumul des fonctions de ministre et conseillère générale

Avez-vous deux métiers à temps plein et un troisième de secours en cas de chômage ? Non ? C’est que vous n’êtes pas ministre.

 A l’image de Najat Vallaud-Belkacem, Benoît Hamon, Jean-Yves Le Drian et Marie-Arlette Carlotti, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, cumule.

 En tant que ministre, elle gagne 9 940 euros par mois. Un poste à temps plein avec un agenda chargé comme on peut le voir sur le site du ministère.

Malgré ce travail prenant, Marisol Touraine occupe une autre fonction, qui elle-aussi, est censée être un temps plein : elle est conseillère générale d’Indre-et-Loire, poste qu’elle occupe depuis mars 1998. 

Elle a même été présidente du Conseil général entre mars 2011 et juin 2012 avant de démissionner pour se conformer à la règle du non cumul entre un poste de ministre et un mandat exécutif local. 

Elle n’a pas pour autant abandonné son mandat de conseillère générale. Et on peut la comprendre : d’après Le Nouvel Obs, en tant que conseillère générale, Marisol Touraine gagne 2126 euros par mois.

 Un petit complément à son salaire de ministre ? Oui, mais pas petit : d’après une étude de l’INSEE, le salaire net moyen en France est de 2082 euros. 

Quant au salaire médian (qui coupe en deux parts égales les salariés), il est seulement de 1 675 euros. Autrement-dit, le « petit complément » de salaire de Marisol Touraine est en fait un salaire à part entière, largement au-dessus du salaire que touche la moitié des salariés en France.

Au total, la ministre gagne 12 066 euros par mois.

 Comment a-t-elle le temps de tout faire ? La fonction de conseillère générale est-elle surpayée au regard du travail à fournir ? 

Seule certitude : quand Marisol Touraine quittera le gouvernement, son salaire mensuel ne retombera pas à 2 126 euros. Car depuis 2002, elle est également députée de la 3e circonscription d’Indre-et-Loire. 

Quittant cette fonction pour rentrer au gouvernement, elle retrouvera automatiquement ce poste à sa sortie. 

Avec deux salaires à temps plein, et une fonction de secours, Marisol Touraine a donc toutes les compétences pour « mettre en oeuvre des programmes de lutte contre la pauvreté ».

*** Sources
- Julien Martin, « Ministres… et cumulards ! », Le Nouvel Obs n°2511, 20.12.2012
- Louis Amar, « Dix chiffres à connaître sur les salaires en France », L’Expansion, 26.06.2012

L’argent du pouvoir · 14 jan. 2013 à 20:28 · 

http://www.politique.net/2013011401-salaire-marisol-touraine.htm

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN