• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 1 février 2013

Y’en a marre des magouilles de nos élus

Posté par ippolito le 1 février 2013

PS du Gard : un détournement de fonds d’au moins 200 000 €

« Une fourchette approximative entre 150 000 et 200 000 €. Peut-être plus. » Ce sont les premiers chiffres officiels du détournement de fonds découvert à la fédération du PS gardois en fin d’année dernière.

Ces chiffres ont été révélés mardi matin à la presse par Serge Decons, expert-comptable alésien chargé depuis le 9 janvier par le PS gardois de quantifier le préjudice subi par la fédération socialiste.

Sur un budget annuel du PS gardois qui tourne autour de 230 000 à 250 000 €, ce détournement de fonds s’avère donc colossal. À ce jour, il n’implique qu’une seule personne : 

Nathalie Bouvet, salariée du parti qui officiait à la fédération du PS gardois en tant que secrétaire comptable depuis fin 2006 et avait une délégation de signature.

Cette dernière, qui a reconnu avoir détourné des fonds, fait actuellement l’objet d’une procédure de licenciement. Depuis la semaine dernière, elle est également visée au pénal par une plainte devant le procureur de la République de Nîmes pour « faux, usage de faux, escroquerie, abus de confiance, complicité, recel ».

Les « actes malveillants », selon l’expression de Serge Decons, auraient débuté fin 2007.

« Jusqu’en 2010, il s’agit essentiellement de fausses factures de fournisseurs. En 2011, la comptabilité enregistre des paiements qui n’ont pas de cause. Et en 2012, on possède des factures et pas de comptabilité », explique le commissaire aux comptes.

« Les gens qui font ces choses dans la durée ont des habitudes. Au début, ils testent. La fréquence des détournements était d’abord de trois par mois en début, milieu et fin de mois puis, en 2011 et 2012, ça a été au moins trois fois plus. Je considère qu’en 2011, en terme de volume, 50 % des écritures sont douteuses. »

Ce dernier a révélé également que les sommes subtilisées étaient généralement comprises, chaque fois, « entre 800 et 1 100 € ». Au total, ce dernier estime avoir repéré « 320 écritures suspectes essentiellement sur 2011 et 2012. »

Il a aussi révélé que ce mode opératoire était finalement « assez traditionnel » et surtout que les fausses factures étaient « facilement repérables ».

Une question se pose donc : pourquoi les trois premiers fédéraux qui se sont succédé depuis 2006 à la tête du PS gardois, le cabinet d’experts comptables chargé chaque année de certifier les comptes et la commission des finances interne de la fédération du PS n’y ont-ils vu que du feu ? « C’est une question qui se pose. Il y a un partage de responsabilités », a estimé Serge Decons.

La fédération du PS gardois s’en remet maintenant à la brigade financière de la police judiciaire pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Sources : MidiLibre / Le Journal du Siècle

http://lejournaldusiecle.com/2013/01/30/ps-du-gard-un-detournement-de-fonds-dau-moins-200-000-e/

Publié dans Y'en a marre des politiques | Pas de Commentaire »

Y’en a marre du chômage

Posté par ippolito le 1 février 2013

Vrais chiffres chômage décembre 2012, 6900 chômeurs de +, malgré 307700 radiés

21 700 radiations de + que le mois précédent, ça explique en partie la hausse + modérée des chômeurs supplémentaires par rapport à novembre 2012.

+ 24,5% concernant les radiations administratives ( les punis ), par rapport au mois précédent.

Les sorties des listes pour « reprise d’emploi » ne représentent que 20,1% du total des sorties de pôle emploi.

112 937 offres d’emploi ce jour, pour + de 9 millions de privés d’emploi ( y compris les invisibles, Rsa et autres situations )

Rappel : Janvier augmentation du montant RSA et de l’ASS + 26 et + 27 centimes par jour, soit 1 quart de baguette, soit à peine une cigarette, ça ne couvrira certainement pas les diverses augmentations prévues en 2013, donc les personnes déjà moins de 2 fois sous les seuils de pauvreté, vont être dans des situations toujours + épouvantables, c’est tout simplement ignoble et méprisant.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Décembre 2012 :
 
- Défauts d’Actualisation : 209 700, 44,6 % des sorties des listes 
- Radiations Administratives (les punis) : 46 700, 9,9 % des sorties

- Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 51 300, 10,9 % des sorties.
 
soit 307 700 radiés des listes ( 65,4 % ) pour autres motifs que :
 
- Stages parking : 31 200, 6,6 % des sorties.

- Arrêts maladie, maternité etc : 36 600, 7,8 % des sorties.
 
- Reprises d’emploi déclarées : 94 600, ne représentent que 20,1 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..
 
Demandeurs d’emploi par catégories :

A : 3 132 900 + 0 % ( + 10 % sur 1 an )
B : 612 400 – 0,9 % ( + 8,9% sur 1 an )
C : 882 300 + 1,8 % ( + 4,7 % sur 1 an )
D : 265 400 – 0,7 % ( + 11,8 % sur 1 an )
E : 355 800 – 0,4 % ( – 1,9 % sur 1 an )

TOTAL : 5 248 800 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 8,1 % sur 1 an, + 6 900 en 1 mois.
 
TOTAL, dom-tom compris : 5 615 000 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :
 
Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 7 % sur 1 an

Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 18,6 % sur 1 an
+ d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 51 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER …)

Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu : 112 937

Le + scandaleux, LES DEMANDEURS d’EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques
 
Ne sont pas comptés dans ces 5 615 000 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
1 329 700 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 100 000 environ de foyers (chiffre sous estimé datant de l’an passé) , seuls 770 300 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein.
 
+ 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi
 
+ des centaines de milliers, voire peut être + d’1 million de SANS-DROITS, principalement :
 
- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )
 
- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d’allocation chomage, ou 743€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 608€ par mois, si vous ètes NON SDF.
 
- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n’ont pas encore l’age pour la retraite ou le minimum vieillesse « ASPA » ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA

- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)
 
- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.
 
Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9 MILLIONS demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
Sources : Rapport complet de la DARES de 19 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias ) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p…

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-decembre-129614

Publié dans Y'en a marre du chômage | Pas de Commentaire »

Y’en a marre de Cahuzac et surtout des magouilles et des mensonges de nos élus

Posté par ippolito le 1 février 2013

ça se complique pour Cahuzac

Saisis pour blanchiment de fraude fiscale, les policiers de la Division nationale d’investigations financières mettent les bouchées doubles dans le dossier Cahuzac.

Ils ont emporté toute une série de documents conservés dans l’étude du notaire Jean-Alain Casagrande, qui suit les affaires du ministre du Budget depuis une vingtaine d’années ( voir Enquête sur Cahuzac).

Les enquêteurs souhaitent tirer au clair les conditions d’achat de plusieurs bien immobiliers appartenant à Cahuzac. Dont un vaste appartement très chic avenue de Breteuil, à Paris, acquis par le couple Cahuzac en 1994 pour 6,2 millions de francs. 

Histoire de vérifier si une partie des fonds nécessaires à ces opérations ne provenait justement pas d’un blanchiment de fraude fiscale…

source: le canard enchainé

http://www.impots-economie.com/ca-se-complique-pour-cahuzac/

Publié dans Y'en a marre des politiques | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des réformes des retraites et surtout des incertitudes

Posté par ippolito le 1 février 2013

Retraites : une réforme toujours à venir

Le Conseil d’orientation des retraites vient de rendre un nouveau rapport sur les pistes menant à la réforme du système par répartition. Déjà, en décembre dernier, il avait actualisé ses projections, faisant état d’un déficit prévisionnel de 22 milliards d’euros en 2020.

Cette fois, il envisage toutes sortes de solutions qui permettraient de corriger les inégalités du système, car celui-ci est non seulement financièrement fragile mais socialement contestable, car il défavorise les femmes, les faibles salaires, les affiliés à plusieurs régimes… 

Il y a quelque chose de décourageant à voir, au fil des ans, malgré l’allongement progressif de la durée de cotisation et le recul de l’âge de la retraite, les prévisions de retour à l’équilibre sans cesse contredites par les faits et l’incapacité de la nation à trouver un accord pour résoudre une fois pour toutes cette question par une réforme systémique.

Les débuts de réformes qui ont été mises en oeuvre au forceps par Édouard Balladur, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon ont sans doute évité temporairement une faillite du système. 

Mais elles impliquaient une accélération de la croissance pour augmenter les recettes et transférer des sommes consacrées à l’emploi au financement du système de retraite. 

La crise économique est venue doucher ces espoirs. Il faut maintenant trouver des solutions d’urgence. Pour permettre de faire face aux échéances, il est envisagé de désindexer partiellement les pensions.

Il faudra aller plus loin pour mettre fin à une incertitude qui pèse sur la consommation et la production : incertains de leurs revenus futurs, les actifs sont contraints d’épargner une part croissante de leurs revenus, tandis que les retraités, menacés d’une baisse de leur niveau de vie, sont tentés de thésauriser dans des placements réputés sans risque.

La France est ainsi, faute d’avoir réglé son problème des retraites, en train de gâcher un des rares facteurs de dynamisme qui l’avantage vis-à-vis de l’Allemagne, sa démographie, en chargeant les actifs d’un fardeau trop lourd.

http://www.valeursactuelles.com/retraites-réforme-toujours-venir20130123.html

Publié dans Y'en a marre de la baisse de notre pouvoir d'achat, Y'en a marre de la crise | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des prix à la pompe et surtout des promesses non tenues

Posté par ippolito le 1 février 2013

Prix à la pompe: La barre des deux euros le litre est de nouveau franchie

Une station parisienne affiche 2,05 euros pour un litre de sans plomb 95…

Un symbole qui fait mal au portefeuille! L’essence sans plomb 95 a de nouveau franchi le seuil des deux euros le litre à Paris.

Des coûts d’exploitation plus élevés

Selon le comparateur Cabeo, un litre de SP 95 se vendait 2,05 euros (13,45 francs) le litre à la pompe d’un parking situé au 18 rue Saint-Antoine, près de la place de la Bastille, dans le quatrième arrondissement de la capitale. En mars dernier, ce dernier, qui ne vend que du sans plomb, avait déjà proposé le litre de SP 95 2,020 euros.

«Les stations parisiennes ont des coûts d’exploitation plus élevés qu’ailleurs (loyers, frais de transport, contraintes de livraison, amplitude horaire, personnel et services)», explique Franck Ibled, le fondateur de Carbeo.com.

Malgré tout, «depuis maintenant plus de quatre semaines, les prix des carburants grimpent de façon continuent, d’un centime par semaine pour le gazole et d’1,5 centime pour les essences sans-plomb», poursuit le spécialiste.

Fin du dispositif d’aide

En effet, la hausse s’explique par le rebond des cours du pétrole (près de 100 dollars le baril pour le WTI et 110 dollars pour le Brent de mer du Nord), conjuguée depuis le 10 janvier à la fin de la baisse de trois centimes de taxes sur les carburants décidée en août dernier par le gouvernement pour lutter contre la flambée des prix à la pompe.

 A cette baisse de taxe s’était ajouté un effort de même ampleur des distributeurs de carburants (grandes surfaces et compagnies pétrolières) sur leurs marges.

Le prix du gazole avait culminé à 1,4592 euro le litre en août dernier et ceux de l’essence avaient touché des records en avril, à 1,6664 euro pour le SP95 et 1,7121 pour le SP98. Ce jeudi, selon Carbeo.com, le litre moyen de gazole est de 1,403 euro par litre et de 1,597 pour le SP 95.

http://www.20minutes.fr/economie/1091111-prix-a-pompe-barre-deux-euros-litre-nouveau-franchie

Publié dans Y'en a marre du prix des carburants | Pas de Commentaire »

Y’en a marre du coût de l’opération « Serval » et surtout de la guerre au Mali

Posté par ippolito le 1 février 2013

L’opération « Serval » au Mali a déjà coûté 50 millions d’euros

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que le coût de l’engagement militaire français au Mali s’élevait à environ 50 millions d’euros. Des dépenses essentiellement liés à des questions de logistique.
Par Dépêche (texte)
 
Les trois premières semaines d’engagement militaire français au Mali ont coûté « autour de 50 millions d’euros », a indiqué jeudi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Interrogé sur le coût de l’opération au Mali, M. Le Drian a estimé sur France Inter qu’il était « un peu trop tôt pour le dire ».

« Dans le budget de l’Etat, le budget de la défense, tous les ans il y a une ligne budgétaire, qui s’appelle la ligne Opex », les opérations extérieures, « qui est de 630 millions d’euros, et qui permet d’engager des forces dans de telles circonstances », a-t-il rappelé.

« Aujourd’hui, on peut considérer que le montant » tourne « autour de 50 millions d’euros, essentiellement liés à des questions de logistique », a-t-il dit.

50 millions pour trois semaines d’engagement ? « A peu près, aujourd’hui ».

http://www.france24.com/fr/20130131-mali-operation-serval-coute-50-millions-euros-le-drian-defense-engagement-france-logistique

Publié dans Y'en a marre des opérations militaires extérieures | Pas de Commentaire »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN