Y’en a marre du Travail clandestin, des escroqueries à la CAF ou à la Sécurité sociale et surtout des fraudeurs

Posté par ippolito le 6 février 2013

9 M€ de fraude mis au jour en 2012

Travail clandestin, escroqueries à la CAF ou à la Sécurité sociale… En Seine-et-Marne, l’Etat fait de la traque aux fraudeurs une priorité.

« La lutte contre la fraude est l’affaire de tous. La fraude est une rupture de notre principe républicain d’égalité des charges et des obligations. » Bruno Dalles, procureur de la République de Melun, et Nicole Klein, préfète de Seine-et-Marne, ont respectivement martelé leur détermination à combattre ceux qui escroquent l’Etat en Seine-et-Marne. 

Les clés Ils viennent de réunir le comité opérationnel départemental antifraude (Codaf), qui regroupe tous les acteurs de cette lutte, tirant un bilan satisfaisant de son action l’an passé.

Un bon cru 2012 pour la chasse aux fraudeurs. 9M€, voilà le coût total de la fraude en Seine-et-Marne en 2012. « Une très bonne année », estime Bruno Dalles. Côté travail illégal, 30% des contrôles ont abouti sur des procédures pénales, dépassant ainsi l’objectif de 25% fixé par l’Etat.

 Les secteurs à risque restent « la construction, la restauration, la sécurité et le gardiennage, les saisonniers agricoles et les transports (taxi sanitaire…) », détaille le procureur.

Du travail illégal repéré à Meaux et à Villevaudé. Une société de travail temporaire de Meaux spécialisée dans le bâtiment est dans le collimateur de l’Urssaf. Sur les 2 M€ de salaires versés à ses intérimaires, elle n’a déclaré que… 70000 €. 

Une information judiciaire a été ouverte en vue de poursuites pénales. Les enquêteurs ont découvert un gérant occulte et d’autres pratiques illégales. A Villevaudé, la police aux frontières (PAF) a mené quatre contrôles dans une entreprise de reconditionnement et négoce de bois. A chaque fois, elle est tombée sur trois à cinq étrangers en situation irrégulière, sous-payés. La PAF tente désormais d’obtenir la fermeture administrative de la société.

150 000€ de fraudes à la CAF chaque semaine. Non-déclaration de revenus pour obtenir le RSA. C’est la fraude la plus courante recensée par la caisse d’allocations familiales (CAF) de Seine-et-Marne. Chaque semaine, elle met la main sur 15 à 20 dossiers représentant 150000 € de fraudes. Elle a ainsi identifié pour 6 M€ de fraudes en 2012.

Un homme escroque à lui seul 18000 € à la Sécurité sociale. Un Seine-et-Marnais a soutiré 18000 € de pension d’invalidité à la Sécurité sociale l’an passé alors qu’il ne pouvait pas y prétendre. La CPAM et le Codaf ont obtenu des preuves de l’escroquerie. Une plainte a été déposée au parquet de Meaux.

Un bar bientôt fermé à Provins. Un débitant de boissons de la cité médiévale devrait bientôt subir une fermeture administrative pour avoir dissimulé l’emploi d’un salarié entre mai et août derniers et pour des irrégularités dans ses documents d’exploitation. 

http://www.leparisien.fr/meaux-77100/9-meur-de-fraude-mis-au-jour-en-2012-05-02-2013-2540631.php

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN