• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 15 avril 2013

Y’en a marre de la hausse des prélèvements obligatoire

Posté par ippolito le 15 avril 2013

Les prélèvements obligatoires augmenteront en 2013 et 2014

Selon Les Echos, le poids des prélèvements obligatoires devrait augmenter cette année et en 2014, pour atteindre un montant de quatre milliards d’euros.

La nouvelle hausse des prélèvements de 0,2 point de PIB équivaut « à 4 milliards d’euros » de prélèvement obligatoire, selon Les Echos.

Le poids des prélèvements obligatoires (PO) devrait augmenter cette année et en 2014, à hauteur de quatre milliards d’euros: c’est ce qu’écrit ce lundi le quotidien économique Les Echos.

« Le poids des prélèvements obligatoires continuera … d’augmenter légèrement l’an prochain, alors qu’il devait être stabilisé, affirme le journal qui ne précise pas ses sources. 

Le taux de PO atteindrait 46,3 % de PIB en 2013 (prévision inchangée), puis 46,5 % en 2014, contre 44,9 % fin 2012, un taux qui égalait jusque-là le record historique de 1999″.

Cette nouvelle hausse des prélèvements de 0,2 point de PIB équivaut « à 4 milliards d’euros », ajoute le quotidien. Elle « surviendra en dépit du crédit d’impôt compétitivité, qui représentera une baisse d’impôts de 10 milliards en 2014 (mais qui est financée en partie, à hauteur de 6 milliards, par des hausses de TVA) ».

« Effort incontournable pour la France »

« Au final, les prochains textes budgétaires comprendront donc un solide volet de prélèvements fiscaux et sociaux, supérieur à 10 milliards d’euros », remarque-t-il.

Les Echos rappelle à cet égard que « le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, a déjà annoncé une donnée clef: le gouvernement entend réduire le déficit structurel (hors effets de la conjoncture) de 1 point de PIB l’année prochaine , soit un nouvel effort de quelque 20 milliards d’euros en perspective. »

Il s’agit d »un « effort incontournable pour la France, qui veut ramener son déficit à 2,9 % de PIB en 2014, après 3,7 % cette année, note encore le quotidien économique. 

Si le gouvernement s’est appuyé essentiellement sur des hausses de prélèvements en 2013, il a promis de concentrer le tir sur les dépenses en 2014 : les mesures de redressement porteront aux deux tiers environ sur des économies. »

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/les-prelevements-obligatoires-augmenteront-en-2013-et-2014_380183.html

Publié dans Y'en a marre des impôts et des taxes | Pas de Commentaire »

Y’en a marre du patrimoine et du train de vie de nos élus

Posté par ippolito le 15 avril 2013

Patrimoine: la ministre Delaunay dévoile une fortune de 5,4 millions d’euros, essentiellement immobilière

 Elle a préféré devancer la deadline officielle de 17 heures. La ministre Michèle Delaunay, en charge des Personnes âgées, dévoile ce lundi 15 avril dans les colonnes du quotidien Sud Ouest un patrimoine estimé à 5,4 millions d’euros, ce qui la classe parmi les membres de l’exécutif les plus aisés.

« Sachant le contexte politique très tendu, c’est pour moi une épreuve au premier sens du terme. L’opposition ne va pas manquer de s’engouffrer dans l’image de la socialiste riche », explique l’élue bordelaise au quotidien, tout en se pliant à l’exercice de transparence imposé par François Hollande.

La fortune qu’elle dévoile, partagée avec son compagnon Klaus Fuchs, haut fonctionnaire européen, représente 5,4 millions d’euros, dont 3,1 millions de patrimoine immobilier sur pied, avec deux maisons à Bordeaux, une à Hossegor et une à Arcachon. 

S’y ajoutent des liquidités ou placements financiers issus de la vente d’une partie de ce patrimoine à hauteur de 1,3 million d’euros. La ministre explique avoir reçu l’essentiel de ce patrimoine par héritage.

Comme le relève Sud Ouest, 82 % du patrimoine total du couple est d’origine immobilière, le dernier million correspondant à la carrière des deux membres du couple. Celui-ci déclare par ailleurs 200 000 euros de meubles et tableaux anciens, 15 000 euros de bijoux et 10 000 euros de montres.

La crainte d’être jugée

Ancienne chef de l’unité de dermatologie- cancérologie à Saint-André à Bordeaux et assujettie à l’ISF, Michèle Delaunay insiste sur le fait que la politique n’a contribué en rien à sa fortune personnelle. « J’ai aujourd’hui le même salaire que lorsque j’ai quitté l’hôpital. La politique ne m’a pas apporté un euro de plus », explique la ministre toujours dans Sud Ouest.

Si elle soutient l’initiative de transparence imposée par le scandale de l’affaire Cahuzac, l’élue de Gironde exprime également ses craintes d’être jugée en fonction de son patrimoine et non de ses idées. 

« Cette vie de travail, farouchement honnête, et de rigueur ne risque-t-elle pas d’être couverte d’opprobre ? Je redoute beaucoup qu’on puisse me demander : “Comment pouvez-vous parler du RMI ?’’, s’interroge-t-elle.

Par Geoffroy Clavel

http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/15/patrimoine-delaunay-ministre-personnes-agees-devoile-fortune-54-essentiellement-immobiliere_n_3082854.html?utm_hp_ref=mostpopular

Publié dans Y'en a marre des politiques | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des magouilles et surtout de la corruption

Posté par ippolito le 15 avril 2013

Vol en bande organisée : deux agents de la préfecture du Nord en garde à vue

Les arrestations se succèdent. Un fonctionnaire et un ancien fonctionnaire de la préfecture du Nord ont été placés en garde à vue ce mercredi matin, après celle d’un major de police lillois entendu depuis mardi. 

Ces interpellations font suite à une enquête de la gendarmerie, qui avait conduit en septembre dernier au démantèlement d’un réseau international de cambrioleurs. En majorité, ce sont des Serbes de la communauté tzigane. Ils avaient accumulé un important butin en forçant à voler des jeunes femmes « achetées » en Serbie. 

Des informations vendues aux cambrioleurs

Le major de police lillois, qui travaille depuis plusieurs années à la Sûreté urbaine de Lille, est soupçonné de corruption passive, de trafic d’influence et d’association de malfaiteurs. Il pourrait avoir revendu des informations aux cambrioleurs.

Les deux fonctionnaires de la préfecture sont entendus pour des agissements concernant les mêmes types de faits que ceux dont est soupçonné le policier. Une source policière évoque un « dossier à tiroirs ».

http://www.metrofrance.com/lille/vol-en-bande-organisee-a-lille-deux-agents-de-la-prefecture-du-nord-en-garde-a-vue/mmdj!WVN0lUBgm7s/

Publié dans Y'en a marre des fonctionnaires | Pas de Commentaire »

Y’en a marre de la moralisation de la vie publique

Posté par ippolito le 15 avril 2013

Une mesure choc pour la moralisation de la vie publique : le bénévolat appliqué à tous les mandats électoraux !
  
La France compte 500 000 élus locaux. Tous volontaires. Dont 100 000 rémunérés et indemnisés (les autres rêvant de l’être…).

Parmi eux, quelque 5 000 professionnels, qui en vivent principalement (avec voiture de fonction, secrétariat et notes de frais).

Le chef de l’Etat cherche-t-il des idées radicales de moralisation de la vie politique ?

En voila une, simple et efficace : l’instauration du bénévolat appliqué à tous les mandats électoraux ! Avec, en plus, le non cumul et la limitation dans le temps du renouvellement, voire le mandat unique….
On fera bien sûr quelques objections.

- «On ne trouvera pas assez de volontaires !»
Réponse : on trouve bien en France cinq millions de militants associatifs…

- «Ils ne seront pas compétents ! (ils n’ont pas fait l’ENA)»
Est-ce que M. René Monory ou Pierre Bérégovoy étaient moins compétents que Valery Giscard d’Estaing ou Laurent Fabius ? Antoine Pinay que Michel Rocard ?

- «Ça ne s’est jamais fait !»

C’est la règle dans les vraies d’associations [pour les "fausses", lire ceci, NDLR] et, depuis le XVIe siècle, dans les tribunaux de commerce. C’est largement le mode de fonctionnement de la Suisse (pays modèle de démocratie et de performances économiques…)

- «Les partis politiques sont devenues des machines. Il faut des pros !»
Rien n’empêche de dissocier les appareils (professionnels) et la désignation des candidats (bénévoles). Les associations dirigées par des bénévoles emploient bien du personnel salarié…

- «Les pauvres – qui ont besoin d’être indemnisés, pour pouvoir vivre, afin d’exercer des mandats politiques – seront exclus, de fait, des assemblées politiques ! »

Pas plus qu’ils le sont de la vie associative…

- «Ce serait un bouleversement considérable !»
Mais je croyais que c’était précisément ce que les brillants conseillers de l’Elysée recherchaient…

http://www.lecri.fr/2013/04/09/une-mesure-choc-pour-la-moralisation-de-la-vie-publique-le-benevolat-applique-a-tous-les-mandats-electoraux/39770

Publié dans Y'en a marre des politiques | Pas de Commentaire »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN