• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 30 avril 2013

Y’en a marre des magouilles et surtout des scandales politiques

Posté par ippolito le 30 avril 2013

L’appartement à sept millions d’euros de Thomas Fabius

Le fils du ministre des Affaires étrangères a acheté l’an passé un bien immobilier dans d’étranges conditions. La justice s’y intéresse.

Déjà condamné en 2011 pour une affaire d’ »abus de confiance » dans laquelle il avait opté pour une procédure de « plaider-coupable », Thomas Fabius est de nouveau dans le collimateur de la justice.

Cette fois, le parquet de Paris s’intéresse aux conditions d’achat d’un somptueux pied-à-terre acquis l’an passé pour sept millions d’euros. En juin 2012, le fils de Laurent Fabius, tout juste âgé de 31 ans, s’offre l’ancien appartement du réalisateur Claude Zidi. Un 280 mètres carrés situé au 199 bis d’une des artères les plus huppées de la capitale.

Thomas Fabius a expliqué au Point avoir financé son achat par un emprunt bancaire assorti d’une mystérieuse garantie. D’autres sources impliquées dans la vente évoquent des gains de jeu…

Comment, alors qu’il ne paie pas d’impôt sur le revenu alors qu’il est résident fiscal en France, a-t-il pu acquérir un bien de sept millions d’euros sans que les services de Bercy cherchent à en savoir plus ?

 À notre connaissance, Thomas Fabius n’a fait l’objet d’aucune enquête fiscale. Et cela, malgré un signalement de Tracfin, le service chargé de repérer les circuits financiers clandestins.

Sources : Le Point / Le Journal du Siècle

http://lejournaldusiecle.com/2013/04/30/lappartement-a-sept-millions-deuros-de-thomas-fabius/

Publié dans Y'en a marre des politiques | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des radars pièges destinés uniquement à récolter de l’argent

Posté par ippolito le 30 avril 2013

Routes : la carte des 72 « radars pièges »

40 millions d’automobilistes dénonce 72 « radars tirelires » destinés uniquement à récolter de l’argent. L’association les a consignés dans un rapport qu’elle remettra au ministre de l’Intérieur. 

En descente, cachés, juste après le danger… ces radars ne serviraient pas beaucoup à la sécurité routière mais plutôt aux caisses de l’Etat.

En 2012, les radars ont flashé plus de 21 millions de fois sur les routes de France et ont rapporté 730 millions d’euros. Et parmi eux, certains rapportent plus que d’autres : 

l’association 40 millions d’automobilistes les appelle les « radars pièges » ou « radars tirelires ». Installés en descente, cachés, situés après le danger ou à un endroit où la vitesse est momentanément abaissée, tous ces radars ne serviraient pas beaucoup à la sécurité routière mais plutôt aux caisses de l’Etat. 

L’association en a recensé 72 et publie ce lundi les résultats de son audit qu’elle veut maintenant remettre au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls.  

« On appelle ça un piège à touristes »

Il est vrai que ces radars sont parfois bien difficiles à éviter. « Sur le périphérique de Montpellier, en fonction de l’heure à laquelle vous passez, la vitesse n’est pas la même sur le radar, explique ainsi Dominique, un habitant de l’Hérault. 

Sur un créneau du matin et le soir, c’est limité à 90 km/h, alors que c’est 110 en journée. Il faut savoir que l’A9 est bordée de camions en permanence. Les radars sont affichés par des panneaux lumineux que vous ne voyez pas. Si vous n’êtes pas de la région et que vous ne vous doutez pas de la supercherie, vous vous faites piéger. Dans la région, on appelle ça un piège à touristes, une belle tirelire ».

Route : faut-il supprimer les « radars pièges » ?
Entrez dans le débat !

« Pas une ode à l’anti radarisme »

Et les exemples de ce type sont nombreux : sur l’A86, une portion limitée à 70 km/heure comporte 12 radars en 18 kilomètres. Pour Pierre Chasseray, le président de l’association 40 millions d’automobilistes, il ne s’agit pourtant « pas d’ une ode à l’anti radarisme primaire ». Il souhaite simplement mettre un problème en avant :

 « Comment les automobilistes ont pu passer d’un assentiment aux radars, en 2004, au rejet massif en 2013 ? La réponse, c’est le piège », affirme Pierre Chasseray, invité ce lundi matin de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

Mathias Chaillot avec Hugo Perrier | RMC.fr 

http://www.rmc.fr/editorial/374462/routes-la-carte-des-72-radars-pieges/

Publié dans Y'en a marre des impôts et des taxes | Pas de Commentaire »

Y’en a marre de la taxation du capital surtout en France

Posté par ippolito le 30 avril 2013

La France championne de la taxation du capital
 
D’après Bruxelles, la France est le pays avec la plus forte taxation du capital de la zone euro.

Avec une taxation du capital à 44,4%, la France est la championne de la taxation du capital dans la zone euro. La moyenne de la taxation du capital dans la zone euro se situe à 28,9%. L’ Estonie est le pays de la zone euro avec la plus faible taxation du capital ( 7,9%).

La France est également le pays de l’ UE ayant l’ impôt sur les sociétés le plus lourd, avec un taux d’imposition à 36,1%. La Bulgarie et Chypre sont les pays de l’ UE avec l’ impôt sur les sociétés le plus faible ( 10%). La moyenne du taux de l’ impôt sur les sociétés dans l’ UE est de 23%.

La taxation sur le travail en France ( 38,6%) est cependant plus proche de la moyenne de l’ UE, mais reste néanmoins au dessus de la moyenne européenne ( 35,8%).

Au total, les prélèvements en France représentent 43,9% du PIB en 2011 ( contre 42,5% en 2010). La France est ainsi le 4ème pays de l’ UE ayant la plus lourde fiscalité. Le pays de l’ UE avec la plus forte fiscalité est le Danemark, avec des prélèvements atteignant 47,7% du PIB.

source: BFMTV

http://www.impots-economie.com/la-france-championne-de-la-taxation-du-capital/

Publié dans Y'en a marre des impôts et des taxes | Pas de Commentaire »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN