Y’en a marre de la commission européenne et surtout de ces technocrates

Posté par ippolito le 25 mai 2013

La dernière arnaque de la Commission européenne : faire disparaître les pièces de 1 et 2 centimes.

Marre des pièces jaunes ? Elles encombrent votre portemonnaie ? Elles pourraient bientôt disparaitre. Pour la Commission européenne, les pièces de 1 et 2 centimes ne seraient pas forcément très utiles et leur production coûte une fortune…

La raison : leur production est très coûteuse. Frapper ces pièces de centimes a en effet un coût important : selon la Commission européenne, depuis 2002, la facture s’élève à 1,4 milliards d’euros. Les supprimer permettrait donc de faire des économies, une tendance en vogue à l’heure actuelle.

Mais les retirer purement et simplement de la circulation ne semble pas aussi facile que ça. Principale inquiétude : faut-il s’attendre, si ces pièces devaient effectivement disparaitre et si les prix devaient être réajustés, à ce qu’ils soient plutôt arrondis vers le haut? C’est un des points relevés par la Commission européenne. 

« La réaction des citoyens est partagée : les gens se disent attachés à ces piécettes et craignent un risque d’inflation si elles disparaissent, mais dans le même temps, ils ne les utilisent pas » souligne-t-elle. Un vrai casse-tête en effet. Sans oublier, que sans pièces jaunes, que deviendrait Bernadette Chirac.

(Nigel Farage – député européen anglais) …Et j’espère que tous les contribuables de toute l’Europe vont entendre cela : Si nous examinons les officiels qui travaillent pour la Commission européenne et le Parlement européen, la plus haute catégorie est celle de personnes qui gagnent un salaire net d’un peu plus de 100.000 livres sterlings par an (environ 120.000 euros annuels). Et pourtant, avec les règles de l’UE, ils ne payent que 12% d’impôts. C’est une fraude fiscale sur une échelle absolument phénoménale, et M. Barroso, je vous dirais : « Comment peut-on estimer que c’est juste ? Comment les gens d’ici qui ont du mal – les 16 millions de chômeurs de la zone euro – quelle considération peuvent-ils avoir pour ces institutions, qui non seulement donnent de grosses sommes d’argent à des gens, mais qui en plus les autorisent à bénéficier d’avantages fiscaux et aussi bien sûr, des avantages de pension sur une échelle d’une ampleur encore inconnue dans le reste du monde ? Je suggère donc que nous baissions notre ton moralisateur.

« Ça coûte moins cher de supprimer la petite monnaie que de supprimer la pauvreté » (Charlie Hebdo)

Quelques commentaires  de lecteurs à propos cet article :

Philander : Eh oui…. Encore une belle arnaque pour nous voler un peu plus du peu d’argent qu’il nous reste. Si seulement tous ces truands faisaient preuve d’autant d’imagination pour nous sortir de la m…. !

HaroldF45 : Les technocrates de Bruxelles ont encore frappé! Comme si ça ne suffisait pas que leur monnaie de singes, le Neuro, ait été prétexte à une augmentation incontestable du prix du moindre article dans la grande distribution, n’en déplaise aux statisticiens de tous poils! 

la suppression de ces ‘petites’ pièces, 6 centimes de franc 1/2 et 13 centimes quand même, va encore inciter ces escrocs de commercants à augmenter leurs prix déja bien trop élevés. On voit bien que tous ces eurocrates ne doivent pas (sur)vivre avec quelques centaines de Neuros par mois, ça ne risque pas!

Panglos : Les commerçants ne sont pas idiots. S’il faut arrondir aux cinq centimes d’euro le plus proche, les boulangers, par exemple, vont s’empresser de vendre leur pain à 93 cts au lieu de 92 cts, avant la disparition des pièces de 1 et 2 centimes. 

Ainsi ils vendront le pain 95 centimes quand les pièces de 1 et 2 centimes auront disparu. Gain : 3 centimes et augmentation de 3% environ. 
En revanche les produits plus onéreux vendus 99,99 euros par exemple (seuil psychologique), seront vendus à 99,95 euros, ce qui fera économiser 4 cts, donc seulement 0,04 %. 

D’autre part toutes les augmentations de prix seront d’au moins 5 centimes (plus de 5 % pour une baguette !) Pendant ce temps le salaire des employés et le traitement des fonctionnaires son gelés.

Werdna : Quelle trouvaille de ces eurocrates hypocrites ! On connait parfaitement les effets de la suppression des petites pièces puisque la manœuvre a déjà été effectuée dans plusieurs pays dont la France avec le passage des anciens aux nouveaux francs. 

Comme pour le passage à l’Euro, où tous les prix ont été arrondis au-dessus, voire beaucoup plus. Les eurocrates qui ont créé l’euro viendraient donc juste de se rendre compte que les pièces coûtent cher aux états ? 

A mon sens c’est plutôt eux, avec leurs avantages exorbitants et leurs invraisemblables décisions favorables aux lobbys qui coûtent une fortune aux populations qui subissent la crise.

http://resistanceinventerre.wordpress.com/2013/05/23/la-derniere-arnaque-de-la-commission-europeenne-pourquoi-les-pieces-de-1-et-2-centimes-vont-bientot-disparaitre

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN