Y’en a marre des radars feux rouges surtout si c’est dangereux pour la sécurité …

Posté par ippolito le 31 mai 2013

Les radars feux rouges, danger pour la sécurité ?

Les radars aux feux rouges ont rapporté 8 millions d’euros en 4 mois à Paris. S’il s’agit d’une avancée en terme de sécurité pour certains, d’autres estiment que ces radars provoquent des accidents.

Les 11 appareils installés à Paris flashent en moyenne 60 fois par jour.
Outre le risque de provoquer un accident, le fait de griller un feu rouge à Paris pourrait vous valoir une amende très salée.

 En quatre mois, 60 000 PV ont été dressés grâce aux radars de feux rouges. A 135 euros l’amende (et quatre points de retrait sur le permis), ils ont permis à l’Etat de récolter près de 8 millions d’euros !

Les 11 appareils installés à Paris flashent en moyenne 60 fois par jour, et jusqu’à 150 fois pour le plus impitoyable, situé boulevard de la Chapelle dans le 18e arrondissement. 

Les radars feux rouges sont installés sur un poteau environ 20 mètres avant le feu tricolore et, contrairement aux radars automatiques contrôlant la vitesse, ils ne sont pas signalés par des panneaux. Mais à part rapporter de l’argent, à quoi servent-ils ?

« Le but est avant tout de sauver des vies »

Pour le secrétaire général de l’association Victimes et Citoyens Julien Thibault, c’est « avant tout à sauver des vies ». « En général, ils sont implantés devant des écoles, des établissements publics, ou les carrefours où il y a un danger », rappelle-t-il.

 « Et je suis effaré de constater la quantité de personnes qui grillent un feu rouge. En ville, ces dernières années, il y a eu une augmentation d’accidents corporels sur les piétons et les cyclistes. Le but est avant tout de sauver des vies ».

«Radars feu rouge : des pièges, des pompes à fric»
Entrez dans le débat !
« On donne un grand coup de frein… »

Mais selon Patrick Leduc, président de l’association Automobilistes en colère, « ça n’a aucun intérêt ». Pire, « ça provoque des accidents ». En effet, explique-t-il, « tout d’un coup, vous voyez un gigantesque flash qui vous réveille, le réflexe naturel est de freiner, car on se demande ce qui arrive. 

Comme les automobilistes sont de plus en plus habitués, ils se disent « merde, c’est un radar ». Donc on donne un grand coup de frein, et l’automobiliste qui les suit leur rentre dedans ».  
« Ça provoque des mini carambolages »

A Linas, dans l’Essonne, un radar feu est installé sur la N20. Et pour le maire François Pelletant, plusieurs accidents sont à imputer à ce nouveau système. Il milite donc pour faire retirer le radar. 

« Depuis l’installation de ce radar, les accidents aux feux ont été multipliés par quatre ou cinq. Les gens ont peur du radar, ils craignent d’être flashés, donc s’arrêtent en freinant brutalement, et ça provoque des mini carambolages. J’ai eu la semaine dernière un accident entre deux camions, avec un camion qui n’était plus en état de pouvoir reprendre la route ensuite car il était rentré dans l’autre, j’ai même eu un blessé. Je crains qu’on se retrouve avec un vrai drame ».

Mathias Chaillot avec Camille Maestracci 

http://www.rmc.fr/editorial/382612/les-radars-feux-rouges-danger-pour-la-securite/

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN