Y’en a marre de la hausse de la dette publique

Posté par ippolito le 29 juin 2013

La dette publique française en hausse à 91,7 % du PIB

La dette publique a augmenté de 36,5 milliards d’euros au premier trimestre pour atteindre 1.870,3 milliards à fin mars, soit 91,7% du PIB, selon les statistiques publiées vendredi par l’Insee.

La dette publique a augmenté de 36,5 milliards d’euros au premier trimestre pour atteindre 1.870,3 milliards fin mars 

En tirant jeudi la sonnette d’alarme à propos du risque important de voir le déficit public de la France déraper en 2013, entre 3,8 et 4,1 % au lieu des 3,7 % prévus, la Cour des comptes ne s’est pas trompée .

 La dette publique poursuit en effet sa progression (voir le graphique ci-dessous). Elle a augmenté de 36,5 milliards d’euros au premier trimestre pour atteindre 1.870,3 milliards fin mars, soit 91,7% du PIB, confirment les statistiques publiées vendredi par l’Insee. Le ratio de dette sur PIB a ainsi augmenté de 1,5 point par rapport à fin 2012.

La dette de l’Etat a augmenté de 37,3 milliards d’euros sur le trimestre pour s’élever à 1.477,2 milliards. Une hausse imputable pour l’essentiel à « la dette négociable à long terme (+30,4 milliards) et à court terme (+6,4 milliards). En outre, 1,2 milliards de prêts à long terme sont intégrés à la dette de l’État au titre des prêts accordés aux pays de la zone euro dans le cadre du FESF », analyse l’Insee ( voir son analyse ).

Outre la dette de l’Etat, la dette publique au sens de Maastricht inclut celles des administrations de sécurité sociale (212,7 milliards fin mars), des administrations publiques locales (170,5 milliards) et des organismes divers d’administration centrale (9,9 milliards). 

La dette nette des administrations publiques (Apul) s’élevait à 1.697,1 milliards d’euros fin mars, soit 83,3% du PIB, contre 82,4% fin 2012, en progression de 21,9 milliards sur trois mois, ajoute l’Insee.

Après le Premier ministre Jean-Marc Ayrault hier, le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve a réaffirmé vendredi que le rapport de la Cour des Comptes sur les finances de la France correspondait à la réalité. « Ce que dit la Cour des Comptes, n’est pas alarmiste mais mesuré et correspond à la réalité de la situation », a réagi le ministre sur RFI.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0202861032116-la-dette-publique-francaise-en-hausse-a-91-7-du-pib-580673.php

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN