Y’en a marre des réserves parlementaires et surtout de nos députés

Posté par ippolito le 29 juin 2013

Réserve parlementaire: et les députés les mieux lotis sont…

Bernard Accoyer, Gilles Carrez et Gérard Larcher font partie du top 3 (Jérôme Cahuzas est 8ème) des députés ayant reçu les plus grosses subventions de la réserve parlementaire en 2011, selon le document finalement transmis, deux ans après sa demande, par le ministère de l’Intérieur au président de l’association, « Pour Une Democratie directe », Hervé Lebreton. Les associations dédiées aux oeuvres caritatives apparaissent comme celles étant les plus subventionnées.

Et la lumière fut…deux après. Comme on pouvait s’y attendre, les députés les plus connus semblent être ceux qui profitent le plus largement de la réserve parlementaire. 

C’est en tout cas ce que laisse présumer le classement établi par Le Lab à partir du document de 1.000 pages transmis à Hervé Lebreton, professeur de maths et président de l’Association Pour une Démocratie directe, par le ministère de l’Intérieur. 

Les dix députés qui profitent le plus de la réserve parlementaire sont :

Bernard Accoyer (11,9 millions d’euros)
Gilles Carrez (3,7 millions d’euros)
Gérard Larcher (3,1 millions d’euros)
Philippe Marini (2,7 millions d’euros)
Jean Arthuis (2,1 millions d’euros)
Christian Jacob (1,6 million d’euros)
Marc François (1,3 million d’euros)
Jérôme Cahuzac (1,2 million d’euros)
Pierre Mehaignerie (957.000 euros)
Odette Herviaux (948.000 euros)
Les scouts et les oeuvres caritatives
 
Ces dotations servent essentiellement à financer certains travaux et projets pour les collectivités territoriales, mais aussi des associations. D’après les données du Ministère du Budget, quelque 9.898.901 euros de la réserve parlementaire auraient ainsi été versés à 1.249 associations, note Le Monde. Ce qui représente moins de 10% de l’enveloppe totale. Parmi les secteurs les plus représentés on trouve:
 
Les anciens combattants et la mémoire (131 associations)
La jeunesse et l’enfance (83 associations)
L’emploi et de la réinsertion (70 associations)
L’aide alimentaire et oeuvres caritatives (65 associations)
L’aide aux malades (64 associations)
L’aide aux familles (51 associations)
L’aide aux aînés et aux retraités (51 associations)
L’aide pour l’environnement (26 associations)
L’aide pour la protection des animaux (22 associations)
L’aide aux femmes (17 associations)

Dans le détail, les mieux loties seraient les oeuvres caritatives, selon la liste des associations qui bénéficieraient le plus des subventions des élus révélée par Le Monde. Les associations telles que Les Restos du Coeur ou le Secours populaire se partageraient ainsi un cinquième du gâteau. 

Ce qui revient, selon le quotidien à une moyenne de 33.111 euros pour chacune des quelque 60 structures recensées. Les associations de scouts arriveraient en troisième position avec environ 18.000 euros de subventions chacune. Les associations les plus subventionnées sont celles qui se consacrent aux domaines suivants :
 
L’aide alimentaire et oeuvres caritatives (33.111 euros)
L’emploi (18.911 euros)
Les scouts (18.004 euros)
L’environnement (14.423 euros)
Les centres sociaux (9.474 euros)
La Jeunesse et l’enfance (6.572 euros)
Les maisons de retraite (6.364 euros)
Les associations de commerçants (6.000 euros)
L’éducation populaire (5.875 euros)
Les Anciens combattants et mémoire (5.760 euros)
Les familles (5.586 euros)

Enfin, selon le classement révélé par Le Monde, le Top 10 des associations ayant reçu les plus généreuses contributions des parlementaires en 2011 :

La Fédération française des banques alimentaires (FFBA) avec 1,18 million d’euros d’aides
La Croix rouge française avec 486.400 euros d’aides
La maison de l’emploi Bonneville avec 252.354 euros d’aides
La Fondation Charles de Gaulle avec 170.000 euros d’aides
Association pour faciliter l’insertion des jeunes diplômés (AFIJ) avec 150.000 euros d’aides
La fondation de la Résistance avec 145.000 euros d’aides
La Maison de l’emploi Périgord Nord avec 136.173 euros d’aides
L’association Developp Durable Territoire avec 130.000 euros d’aides
L’entraide locale quotidienne (ELQ) avec 120.000 euros d’aides
La fondation Claude Pompidou avec 120.000 euros d’aides
 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130628trib000772914/reserve-parlementaire-et-les-deputes-les-mieux-lotis-sont.html

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN