• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 21 juillet 2013

Y’en a marre de la hausse des prélèvements en 2014 et surtout des mensonges

Posté par ippolito le 21 juillet 2013

10 milliards de hausse de prélèvements en 2014

Le gouvernement prévoit 10 milliards d’euros de hausse de prélèvements en 2014 via la TVA, les droits de mutation, le quotient familial, les cotisations sociales, etc…

Le programme de stabilité budgétaire du gouvernement prévoit en effet 6 milliards de hausse de prélèvements obligatoires ( impôts et charges sociales réunis) en 2014, hors impact de la TVA et du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE). 

Rappelons qu’en 2012, les français ont déjà dû supporter 22 milliards d’euros de hausse de prélèvements en 2012, puis 24 milliards en 2013.

Avec la lutte contre la fraude fiscale, le gouvernement envisage cependant de récupérer 2 milliards d’euros de plus en 2014.

Voici toutes les hausses de prélèvements en 2014

- Le taux normal de TVA passera de 19,6% à 20% le 1 janvier 2014, le taux intermédiaire de 7% à 10%, et le taux réduit de 5,5% à 5%, permettant ainsi de récupérer 6 milliards d’euros supplémentaires dans les caisses de l’ Etat ( voir Hausse des taxes en 2014). 

Cependant, le taux normal de TVA pourrait être encore relevé à 20,5% voire à 21%.- Le plafond du quotient familial passera de 2000 à 1500 euros par demi-part, soit une hausse de 1 milliard de l’impôt sur le revenu supportée par 1,3 million de ménages aisés.

- Le ministère de la Culture envisage de créer une taxe sur les smartphones et les tablettes
- Hausse des droits de mutation de 1,3 milliards d’euros en 2014 et 2015 ( voir Les droits de mutation à la main des départements).

- L’abattement sur les droits de succession en matière d’assurance-vie devrait passer de 152 500 à 100 000 euros et le barème devrait être relevé.- Les cotisations pour les retraites complémentaires (Agirc-Arrco) seront relevées de 1 milliard d’euros, 40 % à la charge des ménages et 60 % à la charge des entreprises.

- Le gouvernement envisage un alignement de la CSG des retraités aisés (6,6 %) sur celle des actifs (7,5 %) ainsi qu’une diminution de l’abattement de 10 % à l’impôt sur le revenu accordé aux retraités.

Le gouvernement continue de réfléchir actuellement à de nouvelles pistes pour augmenter les prélèvements en 2014.

source: Le Figaro

http://www.observatoiredessubventions.com/2013/10-milliards-de-hausse-de-prelevements-en-2014/

Publié dans Y'en a marre des impôts et des taxes, Y'en a marre des mensonges, Y'en a marre des promesses non tenues | Pas de Commentaire »

Y’en a marre de Marine Lepen et surtout des députés européens

Posté par ippolito le 21 juillet 2013

Quand Marine Le Pen embauche son compagnon Louis Aliot à 5 000 euros par mois

5 000 euros par mois pour un temps partiel, c’est le montant du salaire d’assistant parlementaire de Louis Aliot accordé par sa compagne Marine le Pen, elle-même députée européenne, selon Mediapart. La présidente du FN a porté plainte contre le quotidien en ligne.

Pour le Parlement européen, il n’y a pas de doute, Marine Le Pen est en plein conflit d’intérêts. Selon le site Internet Médiapart qui s’est procuré le contrat de travail du compagnon de Marine Le Pen, Louis Aliot, ce dernier est employé par sa compagne comme assistant parlementaire à mi-temps pour pas moins de 5 000 euros bruts par mois. Un problème pour le Parlement européen pour qui cette embauche n’est pas règlementaire.

L’enveloppe parlementaire ne doit pas financer les services des conjoints
Le problème de cette embauche n’est pas tant dans le salaire relativement important de Louis Aliot mais plus dans le fait qu’il n’a pas à être embauché par sa compagne. 

Le règlement du Parlement européen précise en effet que l’enveloppe mise à disposition des députés pour rémunérer leurs collaborateurs ne doit justement pas « financer les contrats permettant l’emploi ou l’utilisation des services des conjoints des députés ou de leurs partenaires stables non matrimoniaux ».

Marine Le Pen se défend et porte plainte

Pour sa défense la présidente du Front National a affirmé au Parlement qui demandait des explications que juridiquement Louis Aliot ne pouvait être considéré comme son « conjoint » ni comme « un partenaire stable non matrimonial ». 

Elle a immédiatement décidé de porter plainte contre Mediapart pour diffamation. Dans un communiqué la présidente du Front national affirme « qu’aucune situation de conflit d’intérêts n’existe dans les contrats la liant à ses assistants parlementaires ».

Interrogations autour de Florian Philippot

En plus de son conflit d’intérêts avec son compagnon, il semblerait qu’il y en ait un autre avec le vice-président du FN, Florian Philippot. Lui aussi a été embauché plusieurs mois comme assistant parlementaire mais en 2012 alors qu’il était également directeur de campagne de Marine Le Pen lors de la course à l’Élysée.

Marine Le Pen en contradiction avec son discours ?
Entrez dans le débat !

http://www.rmc.fr/editorial/400934/quand-marine-le-pen-embauche-son-compagnon-louis-aliot-a-5-000-euros-par-mois/

Publié dans Y'en a marre des politiques | Pas de Commentaire »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN