• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 22 janvier 2014

Y’en a marre des dépenses en communication de certaines villes

Posté par ippolito le 22 janvier 2014

LES VILLES LES PLUS DÉPENSIÈRES EN COMMUNICATION

Avec 322 400 euros par tranche de 10 000 habitants, Metz est la ville de France la plus dépensière en communication et animations. Quelles sont les villes les plus dépensières en communication ?

Fête de la Mirabelle, Metz Plage, feux d’artifices, inaugurations et cocktails… la ville de Metz ne lésine pas sur ses dépenses en communication avec l’argent des contribuables ! 

La ville de Metz est également l’une des villes les plus sobrement gérées, avec une dette par habitant et des impôts locaux parmi les plus faibles de France. Les frais à l’évènementiel sont importants dans cette ville dynamique où la culture tient une large place, notamment depuis l’ouverture du Centre Georges Pompidou.

Au classement des villes les plus dépensières en communication, Metz est suivie de près par Montpellier, où Hélène Mandroux ( PS) consacre 314 941 euros pour 10 000 habitants en frais de communication et évènementiels. 

L’an dernier, le chiffre était de 316 864 euros, soit sensiblement la même chose ! Madame le maire n’a donc une fois de plus pas lésiné sur les dépenses liées aux publications, évènement sportifs et culturels, illuminations de Noël… 

L’an dernier, Caen et Clermont-Ferrand figuraient déjà le classement des villes les plus dépensières en communication publié par le Figaro magazine. Elles sont encore parmi les dernières de la classe cette année, juste avant Metz et Montpellier. 

Mais faut-il s’en étonner ? A l’approche d’une échéance décisive, il serait suicidaire pour un maire de rogner trop ouvertement sur la partie la plus visible de son budget municipal; même si c’est sans doute aussi la moins indispensable, en particulier en période de crise.

Brest, Rennes, Toulon et Strasbourg s’en sortent bien, avec des dépenses de communication bien inférieures: celles-ci ne dépassent 69 000 euros pour 10 000 habitants !

source: le Figaro magazine

http://www.observatoiredessubventions.com/2014/les-villes-les-plus-depensieres-en-communication/

Publié dans Y'en a marre des déficits et de la dette, Y'en a marre des gaspillages de l'argent public | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des banques

Posté par ippolito le 22 janvier 2014

3               3               3

Union Européenne : Les banques en faillite seront autorisées à siphonner les comptes des déposants !

Hourra ! Les banques européennes sont sauvées. En cas de problème, elles pourront toujours piocher dans les comptes des déposants. Comme à Chypre. Banco !

Au détour d’un communiqué publié jeudi dernier, la Commission Européenne se félicite d’un accord trouvé entre « les négociateurs du Parlement et la présidence du Conseil ».

Une directive européenne devrait en découler, « d’ici janvier 2016″, qui entérinera « le principe de renflouement interne (bail-in), garantissant ainsi que les contribuables ne seront pas les premiers à devoir payer les faillites des banques ». C’est bien. Confirmé par le négociateur en chef, Gunnar Hokmark (PPE, SE), pour lequel « le message est clair: ce sont les actionnaires et les créanciers des banques qui devront supporter les pertes en cas de problème, et non les contribuables ». C’est bien.

Hourra ! Le contribuable ne sera plus mis à contribution pour renflouer les banques. Enfin… le contribuable qui ne possède pas de compte en banque, c’est à dire moins de 1% de la population française, car pour les autres, ils seront considérés comme « créanciers bancaires ». La différence ? L’État ne versera plus rien, mais en tant que déposant, vous serez directement ponctionnés pour renflouer votre banque en difficultés.

Concrètement. D’abord, il s’agit de forcer les actionnaires et les détenteurs d’obligations à mettre la main à la poche. Par quel miracle ? Mystère… Ensuite viennent les créanciers, et donc… les déposants.

Là, ce sera bien plus simple, comme l’a montré l’expérience chypriote. Mais la Commission a tout prévu : « un État membre pourrait introduire une demande pour que la Commission européenne exempte certains créanciers du renflouement interne dans des circonstances exceptionnelles et au cas par cas ».

Donc si vous êtes gentils et que vous demandez poliment, vous pourrez éventuellement être exonérés du siphonnage en règle. Ou alors… est-ce que cette mesure ne viserait que les entreprises et les riches « investisseurs », créateurs d’emploi et bienfaiteurs de l’humanité ? A voir…

Chypeur, arrête de chyper !

(Article publié sur le site « Les mots ont un sens »)

http://resistanceinventerre.wordpress.com/2014/01/21/union-europeenne-les-banques-en-faillite-seront-autorisees-a-siphonner-les-comptes-des-deposants/

Publié dans Y'en a marre de l'Europe, Y'en a marre des banques | Pas de Commentaire »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN