Y’en a marre des radars

Posté par ippolito le 15 mars 2014

Les radars coûtent-ils trop cher aux automobilistes ?

La Ligue de Défense des Conducteurs dénonce une « tromperie » : sur les 100 radars qui flashent le plus en France, 52 sont situés sur des portions de voies où la vitesse a été abaissée.

En 2013, le radar qui arrive en tête du classement des 100 qui ont le plus flashé se situe à Clarafond (74),sur l’autoroute A40.

« Les conducteurs sont victimes d’une véritable tromperie », tel est le cri du coeur de Christiane Bayard, Secrétaire Générale de la Ligue de Défense des Conducteurs, dans un communiqué publié jeudi 13 mars. La raison de sa colère? En étudiant le classement des 100 radars qui flashent le plus en France publié par l’Express en début de mois, son association et elle se sont rendu compte que 52 d’entre eux sont situés sur des portions de voie où la vitesse a été abaissée au cours des précédentes années.

Autrement dit, des portions où la limitation de vitesse pourrait ne pas être justifiée, et où les automobilistes, habitués à y conduire plus vite, pourraient se faire surprendre.

Par exemple, le radar numéro 2 du classement, est situé à Tours sur l’autoroute A10, sur une portion où la vitesse a été abaissée à 90 km/h en 2012. De même, le numéro 3 placé sur l’A47 de Givors (69) a connu un abaissement de la vitesse maximale à 90 km/h en 2012.

L’injustice, pour la Ligue de Défense des Conducteurs, est d’autant plus criante qu’ »une écrasante majorité de ces 52 radars sont d’ailleurs placés sur autoroute, là où la visibilité, l’infrastructure et les conditions de circulation ne justifient pas une telle diminution. » Selon la Ligue, les autoroutes ne sont responsables que de 7 % des tués et « font d’ailleurs partie des voies les plus sûres. »

Une poule aux oeufs d’or ?

Pour l’organisation, la raison de ces baisses ne fait pas de doute, elle est d’ordre financier : diminuer la vitesse limite autorisée serait très rentable pour les pouvoirs publics. « A Saint-Avertin, où la vitesse sur cette portion de l’A10 a été abaissée à 90 km/h en 2011, on s’aperçoit que le nombre de flashes explose suite à cet abaissement, passant de 35.000 clichés en 2010 à 64.600 en 2011, et plus de 162.000 en 2012 ! », soulignent ces détracteurs de la politique de sécurité routière de l’Etat.

« Quant au passage de 80 à 70 km/h sur le périphérique parisien, il devrait lui aussi permettre aux pouvoirs publics d’engranger quelques deniers supplémentaires en 2014, puisque trois des radars installés sur le périph’ figurent déjà dans le ‘top 100′ de 2013. »

Pour Christiane Bayard, la conclusion est simple : le projet d’abaisser la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire « a en fait une vocation beaucoup moins avouable que celle de vouloir sauver des vies : l’objectif est bien de taxer un maximum les conducteurs. »

Pourtant, force est de constater que la baisse des vitesses maximales autorisées est corrélée à une baisse du nombre de tués sur la route. Selon les chiffres provisoires de la Sécurité routière, 3.250 personnes sont mortes sur la route en 2013 en France, soit une baisse de 11% par rapport à 2012, qui avait connu 3.653 décès. « 403 vies ont été épargnées en 2013″, se réjouit la Sécurité routière.

« Il s’agit de la plus forte baisse de la mortalité constatée depuis 2006. » Or, le rôle de la vitesse dans les accidents de la route est avéré : selon les forces de l’ordre, les excès de vitesse sont la cause principale d’au moins 25% des accidents mortels. C’est le deuxième facteur le plus important, derrière l’alcool.

Un élément qu’il convient sans aucun doute de prendre en compte dans le calcul du coût d’opportunité de la baisse des vitesses maximales autorisées…

http://www.challenges.fr/automobile/20140313.CHA1560/les-radars-coutent-ils-trop-cher-aux-automobilistes.html

Une Réponse à “Y’en a marre des radars”

  1. Eric De Vos dit :

    58 ans sans accident ni retrait de permis et 500.000 km parcourus : je regarde la route au lieu des panneaux et autres pubs ou gadgets électroniques qui envoient dans le platane. En deux ans, quatre dépassements de 5 à 10 km verbalisés. Dont deux limitations de 70 à 50 km du jour au lendemain sans prévenir et pour des raisons peu convaincantes. Si ce n’est pas pour arnaquer le client, affichez et éclairez les panneaux radar visiblement. Soyez utiles et respectueux de ceux qui paient la soupe ! Merci.

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN