• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 4 septembre 2014

Y’en a marre des taxes

Posté par ippolito le 4 septembre 2014

2           2           2

L’Etat va taxer les billets pour les événements sportifs

Le prix des billets sur les évènements sportifs va considérablement augmenter l’an prochain. De 10% à 20%, selon les informations de BFM Business. Le gouvernement va suivre les recommandations de Bruxelles.

Fans de sport, attention: le prix des billets de vos matchs de foot ou de rugby vont considérablement augmenter. De 10% à 20% dès la saison 2015. En cause: la volonté de Bruxelles de faire appliquer la TVA sur les évènements sportifs en France.

Depuis 25 ans, la France ne fait pas payer de TVA sur les billets sportifs. Elle la remplace par une taxe sur les spectacles, qui représente en moyenne 10% du prix du billet. Son montant est fixé par les mairies, qui ont même le droit de ne pas faire payer cette taxe aux clubs. C’est le cas pour Lens ou Bordeaux.

Bercy envisage de taxer à 20%

Bruxelles ne veut plus de cette situation, où certains clubs paient et d’autres pas. Le 10 juillet dernier, la Commission a donné deux mois à la France pour tout remettre à plat.

Selon nos informations, Bercy va taper fort. Au lieu d’appliquer une TVA à taux réduit, à 5,5%, celle des spectacles vivants, une TVA à 20% serait dans les tuyaux. Cela ferait rentrer d’un coup 30 millions d’euros dans les caisses de l’Etat. Une vingtaine de plus que les recettes de la taxe actuelle.

Bercy n’aurait d’ailleurs pas eu beaucoup d’états d’âme: « les Français associent foot et milliards qui coulent à flot. On aurait donc tort de s’en priver ».

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/l-etat-va-taxer-les-billets-pour-les-evenements-sportifs-831896.html

Publié dans Y'en a marre des impôts et des taxes | Pas de Commentaire »

Y’en a marre du salaire de certains postes

Posté par ippolito le 4 septembre 2014

4           4           4

La représentante spéciale de la Polynésie française à Paris était payée 18 500 euros par mois

Saviez-vous qu’il existait un poste de « représentant spécial de la Polynésie française » ? Créé il y a un an, la fonction vient d’être supprimée par le président de la Polynésie française, Gaston Flosse (lui-même en sursis depuis sa condamnation définitive à une peine d’inéligibilité).

Le poste était occupé par Brigitte Girardin, ancienne ministre de l’Outre-Mer dans le gouvernement Raffarin. Pourquoi a-t-il été supprimé ? « Pour des raisons d’économie budgétaire et d’efficacité », indique le communiqué de la présidence polynésienne publié début août. « En l’espace d’un an, Brigitte Girardin ne sera apparue que quelques fois lors de rendez-vous officiels à Papeete ou à Paris. Son travail est resté confidentiel quant aux missions que lui avait confiées le gouvernement de Gaston Flosse », précisait l’AFP, le jour de cette annonce.

En réalité, Le Point assure aujourd’hui qu’ »en supprimant le poste de représentant de la Polynésie française, le président Gaston Flosse va faire gagner beaucoup de sous au territoire ». Selon un parlementaire, « Brigitte Girardin était rétribuée pour ce travail 18 500 euros par mois ».

Plus que le Président de la République ? Il y a un an, lors que ce poste avait été créé, des élus de l’assemblée territoriale de Polynésie avaient dénoncé le coût de cette fonction : « C’est l’histoire d’une convention de prestation de services à 2,3 millions de francs pacifiques [soit environ 18 000 euros], plus 10 aller et retours annuels en business class, plus véhicule de fonction qui a choqué même les plus blasés des fonctionnaires du Pays. Une histoire triste et insultante pour notre Peuple », avait déclaré l’un d’entre eux.

Pour la petite histoire, Le Point précise que « le premier arrêté qui l’avait nommée « représentante spéciale de la Polynésie à Paris », le 10 juillet 2013, avait été modifié le lendemain pour supprimer la référence à Paris : basée dans la capitale, Brigitte Girardin aurait été soumise au régime fiscal métropolitain, beaucoup moins favorable ». Décidément, c’est un très joli poste qui vient de disparaître…

*** Sources
- M. Loubet, « Le poste sur mesure de Girardin taillé en pièces », Tahiti-infos.com, 05.07.2013
- « Flosse supprime le poste de l’ex-ministre Brigitte Girardin », AFP, 07.08.2014

- « Brigitte Girardin perd gros », Le Point, 21.08.2014

http://www.politique.net/2014082502-polynesie-representante-speciale.htm

Publié dans Y'en a marre des politiques | Pas de Commentaire »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN