• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 11 mars 2015

Y’en a marre des opérations militaires extérieures

Posté par ippolito le 11 mars 2015

3          3          3

Budget de l’Éducation nationale : 93 millions d’euros sont utilisés pour financer les guerres au Mali

En 2014, les opérations extérieures (Opex) de l’armée française ont coûté 1,13 milliard d’euros. Un coût exorbitant que le gouvernement n’avait pas prévu. Dans le budget 2014, 450 millions d’euros avaient été réservés pour les opex.

Alors où le gouvernement a-t-il trouvé les 680 millions d’euros supplémentaires ? Eh bien selon L’Obs, tous les ministères ont été mis à contribution. A commencer par le ministère de la Défense, à hauteur de 100 millions d’euros. Logique.

En revanche, on sera étonné d’apprendre que 93 millions d’euros du budget de l’Éducation nationale ont été utilisés pour financer ces opex au Mali, en Centrafrique, en Irak et en Syrie. De l’argent de l’éducation pour financer la guerre ? Il fallait y penser.
Pour compléter le financement, le ministère de l’Intérieur a notamment été ponctionné de 73 millions d’euros et le ministère de l’Écologie de 63 millions. Des guerres éducatives et durables en somme…
*** Source
- « Qui paie nos guerres ? », L’Obs, 05.03.2015http://www.politique.net/2015030601-education-guerre.htm

Publié dans Y'en a marre des opérations militaires extérieures | Pas de Commentaire »

Y’en a marre du matraquage fiscal en France

Posté par ippolito le 11 mars 2015

2          2          2

LE MATRAQUAGE FISCAL AUGMENTE ENCORE AVEC HOLLANDE

En 30 mois, François Hollande et son gouvernement auraient créé plus de 9 milliards d’impôts supplémentaires pour les entreprises et… plus de 80 milliards pour les particuliers selon une étude du député UMP Jérôme Chartier. Cette explosion de la fiscalité fait cependant suite à une hausse permanente de la pression fiscale, sous la droite comme sous la gauche.

Classes moyennes matraquées : la question du consentement à l’impôt

Le député Chartier, membre de la commission des Finances de l’Assemblée nationale commente ainsi son étude :

« En trente mois, ce sont 9,4 milliards d’euros nets à la charge supplémentaire des entreprises, pesant sur leur capacité de financement, et plus de 80 milliards d’euros en plus pour les contribuables. Le pire, c’est que le gouvernement l’a fait sans avoir l’air d’y toucher. Le gouvernement a essentiellement diminué la charge sur les faibles revenus. Ce qui a abouti à faire peser une pression considérable sur les revenus aisés et les classes moyennes. C’est très dangereux dans la mesure où le sentiment d’iniquité vis-à-vis de l’impôt a grandi au sein des classes moyennes posant de manière aiguë le problème du consentement à l’impôt. »

Une responsabilité partagée dans la situation économique actuelle

Ce que dit ce député est vrai, en ce qui concerne le double discours et les mensonges éhontés du pouvoir en place pour augmenter les impôts tout en prétendant ne pas le faire, comme nous l’avions déjà signalé dans cet article, et encore ici ou là. Il est vrai également que le gouvernement minimise la pression fiscale.

En revanche, cela fait des décennies que la situation économique de notre pays empire, et que, de gouvernement en gouvernement, la fiscalité s’accroît en France. Par exemple, les Français subissent plus de 50 nouvelles taxes depuis 2010, et, si c’est sous François Hollande que la dette publique a dépassé les 2 000 milliards d’euros, la situation est critique depuis des années.

Une amplification du sentiment d’injustice fiscale sous Hollande

Comme les sondages le prouvent les uns après les autres, les contribuables s’inquiètent du matraquage fiscal qu’ils subissent et ont le sentiment que leurs impôts sont largement gaspillés. Pire, de nouvelles taxations insidieuses ou farfelues sont nées sous la présidence socialiste :

L’originale « taxe sur la cabane au fond du jardin »

Un nouvel impôt caché via la complémentaire santé obligatoire
Une explosion des taxes sur le carburant
Le financement des syndicats rendu obligatoire par une ponction sur les salaires

Avec tous ces impôts, taxes, contributions, redevances,… La France est rapidement devenue vice-championne du monde de pression fiscale. Et pourtant, le montant record des dépenses publiques est disproportionné par rapport aux résultats réels, comme le rappelle la Cour des comptes. De plus en plus de Français finissent ainsi par se demander pourquoi ils paient des impôts…

Source : Observatoire des Gaspillages

Source de l’infographie : Le Figaro

http://www.tropdimpots.com/matraquage-fiscal-augmente-encore-avec-hollande/

Publié dans Y'en a marre de François Hollande, Y'en a marre des impôts et des taxes | 4 Commentaires »

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN