Y’en a marre du coût des élections départementales

Posté par ippolito le 15 mars 2015

5          5          5

Les élections départementales coûteront plus cher que prévu aux contribuables

Les perdants des élections départementales des 22 et 29 mars prochains sont déjà connus: ce sont les contribuables. Ils devront en effet mettre un peu plus la main à la poche que prévu pour financer l’organisation du scrutin. Ce sera d’ailleurs la même chose pour les élections régionales de la fin de l’année.

La faute aux parlementaires de droite comme de gauche qui, lors de la dernière discussion budgétaire en novembre, ont rejeté une réforme proposée par le gouvernement et censée réduire le coût des élections.

Il s’agissait de supprimer l’envoi de la propagande et autres prospectus électoraux par courrier au domicile des électeurs pour le remplacer par une simple mise en ligne qui ne coûte rien ou presque.

Un procédé déjà en vigueur dans la majorité des autres pays européens mais qui selon les élus français auraient pénalisé certaines catégories d’électeurs, en particulier âgés. Face à cette grogne, la mesure a été repoussée aux présidentielles et aux législatives de 2017. Au mieux!

3,75 euros par électeur

Grâce à cette dématérialisation de la propagande électorale, le gouvernement espérait ramener le coût des élections départements à 2,17 euros par électeur inscrit (ils seront 43 millions, Paris ne votant pas) contre 3,75 euros lors du dernier scrutin cantonal de 2011. Soit une économie de 68 millions d’euros rayée d’un trait de plume à cause de l’attitude des parlementaires. Et qu’il faudra bien compenser dans le budget 2015.

Au final, les élections départementales 2015 devraient donc revenir à près de 150 millions d’euros (dont 54 millions de remboursement des dépenses des candidats).

Les Régionales également plus coûteuses

Les économies attendues pour les élections régionales de la fin de l’année ne seront pas davantage au rendez-vous. Dans le budget 2015 du ministère de l’Intérieur qui prenait en compte la dématérialisation, le coût de ce futur scrutin est estimé à 2,30 euros par électeur inscrit, soit 103 millions d’euros au total.

En fait, il devrait être proche de celui des régionales de 2010: 3,11 euros par électeur, soit 139 millions d’euros au total. Pour ce prix, espérons que les électeurs se déplaceront en nombre.

Écrit par Patrick Coquidé

http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/pourquoi-les-elections-departementales-couteront-plus-que-prevu-aux-contribuables-867339.html

Laisser un commentaire

 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN