• Accueil
  • > Y'en a marre des promesses non tenues

Y’en a marre des augmentations des charges sociales.

Posté par ippolito le 17 mai 2012

Le vrai coût de la retraite à 60 ans de Hollande

Le retour à la retraite à 60 ans va coûter bien plus cher qu’annoncé par François Hollande.

Le retour à la retraite à 60 ans voulu par Hollande coûtera environ 7,5 milliards d’euros, au lieu des 5 milliards prévus dans le chiffrage socialiste. Le chiffrage socialiste ne prend en compte que le coût de la réforme pour le régime général, et non celui pour les retraites complémentaires: Agirc ( cadres) et Arrco ( non-cadres).

Pour ces dernières, l’âge légal de départ à la retraite – c’est à dire celui à partir duquel elles versent une pension complète – est resté bloqué à 65 ans. Les 2 caisses versent pourtant le complément dès 60 ans, comme si le retraité avait cotisé jusqu’au bout.

 Par quel miracle ? Un organisme spécialement créé, l’ Association pour la gestion du fonds de financement ( AGFF), paie la différence. Ce fonds est alimenté par des cotisations patronales et salariales, qui devront donc augmenter pour servir aux bénéficiaires de la réforme une retraite à taux plein. Soit 2,5 milliards de mieux.

Et on n’est peut-être pas au bout des bonnes surprises. Actuellement, seuls 150 000 des 300 000 postulants pourront bénéficier de la retraite à 60 ans de Hollande. Pour les autres, leurs cotisations – par exemple en tant que chômeur ou à l’occasion de la naissance d’un enfant – ne sont pas « validées ». 

Une situation jugée inacceptable par les syndicats. Le nouveau président a annoncé que, lors de la grande conférence sociale qui doit se tenir au début de l’ été, on discutera d’un éventuel élargissement des critères, et donc du nombre de bénéficiaires.

Avec à la clé, une nouvelle augmentation des charges sociales. A vos chéquiers !

source: le canard enchainé

http://www.impots-economie.com/le-vrai-cout-de-la-retraite-a-60-ans-de-hollande/

 

Publié dans Y'en a marre de la baisse de notre pouvoir d'achat, Y'en a marre des déficits et de la dette, Y'en a marre des impôts et des taxes, Y'en a marre des promesses non tenues | Pas de Commentaire »

Y’en a marre des promesses sur l Afghanistan

Posté par ippolito le 13 mai 2012

S’agira-t-il de la première promesse non tenue du nouveau président de la République ? Pendant la campagne électorale, François Hollande avait promis qu’il retirerait les troupes françaises d’Afghanistan dès la fin 2012 (quand Sarkozy lui, n’annonçait un retrait total qu’en 2013). Sauf que d’après Le Canard enchaîné, ce retrait anticipé sera techniquement impossible. En cause : le contexte géopolitique qui complique le départ des troupes.

Jusqu’en octobre 2011, l’OTAN pouvait acheminer hommes et matériels en Afghanistan via le Pakistan grâce à un accord entre le gouvernement pakistanais et la coalition. Mais depuis une bavure liée à une erreur de tirs de drones fin 2011, le Pakistan refuse désormais le transit par son territoire. L’OTAN est donc obligée d’utiliser les voies aériennes.

 Un vrai problème : « sous-équipée en avions gros-porteurs, la France devra en louer pour évacuer ses centaines de blindés, camions, canons, hélicos », explique l’hebdomadaire. Ce n’est pas nouveau : chaque année, l’armée de l’air loue déjà des avions gros-porteurs pour 30 millions d’euros. « Mais compte-tenu du volume matériel à rapatrier, il faudra réserver d’autres appareils », indique Le Canard. 

Et c’est là que ça se complique pour la France : comme les autres membres de la coalition ont annoncé le retrait complet des troupes d’ici 2014, « les Français ne sont pas les seuls à lorgner les gros-porteurs russes ou biélorusses Antonov ». En clair, il n’y en aura pas pour tout le monde et il faudra mettre le prix : le coût de chaque rapatriement par gros-porteurs est estimé à 350 000 euros l’aller-retour.

La hiérarchie militaire aurait déjà prévenu François Hollande, via l’ambassadeur de France à Bruxelles (un ancien du cabinet de Kouchner), qu’un retrait anticipé serait impossible. 

Le presque président a donc trouvé la parade : les troupes combattantes partiront les premières, le matériel suivra plus tard. Une position qui fait sourire au sein de l’armée : « C’est un habillage médiatique », a assuré un gradé au Canard enchaîné. Car il faudra bien des soldats et une intendance pour veiller sur tout le matériel laissé en Afghanistan avant de le rapatrier progressivement jusqu’en 2013. Soit le calendrier établi par Sarkozy.

*** Source
- B. R., « Le retrait d’Afghanistan très en retrait », Le Canard enchaîné n°4776, 09.05.2012

http://www.politique.net/2012051002-retrait-afghanistan-2012.htm

Publié dans Y'en a marre des opérations militaires extérieures, Y'en a marre des promesses non tenues | Pas de Commentaire »

1...3132333435
 

MesMots |
The World News Times |
Conserver notre cadre de vi... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Manger!...Manger!
| sauver mon exploitation
| PASSION OCEAN